RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

"Trop c'est trop": Biden s'insurge à New York contre la violence par arme à feu

Le président américain Joe Biden participe à une réunion du Gun Violence Strategies Partnership au siège de la police de New York, le 3 février 2022.
03 févr. 2022 à 20:12Temps de lecture1 min
Par Belga

"Trop c'est trop": le président des Etats-Unis Joe Biden, en visite jeudi à New York, s'est insurgé contre la vague de violences par arme à feu qui meurtrit la mégapole américaine et d'autres grandes villes du pays.

"Trop c'est trop parce que nous savons que nous pouvons faire quelque chose contre cela", a martelé Joe Biden devant une centaine de responsables de la ville et de l'Etat de New York, réunis au siège de la police à l'invitation du nouveau maire démocrate Eric Adams, partisan d'une ligne dure contre la criminalité.

64 enfants blessés dans des violences par arme à feu depuis le début de l'année et 26 tués

Dans un discours, le président américain a repris des chiffres de la criminalité à l'échelle nationale dénombrant "64 enfants blessés dans des violences par arme à feu depuis le début de l'année et 26 tués". 

Il a vanté "la mise en place d'une stratégie complète de lutte contre la criminalité par arme à feu dans des villes comme New York, Philadelphie et Atlanta et dans beaucoup d'autres" mais il a reconnu que les autorités fédérales devaient "faire davantage".

Accusé par son opposition républicaine de passivité dans le combat contre l'insécurité en hausse depuis 2020, le chef d'Etat démocrate a dénoncé "la résistance de certains secteurs du gouvernement, du Congrès et d'assemblées d'Etats" fédérés, sans être plus précis.

Joe Biden est en visite à New York, secouée ces dernières semaines par une vague de violences par arme à feu, afin d'assurer aux Américains qu'il prend au sérieux la hausse de la criminalité dans tout le pays, un sujet politiquement miné pour lui.

Sur le même sujet

Etats-Unis : Joe Biden va nommer la juge afro-américaine Ketanji Brown Jackson à la Cour suprême

Monde Amérique du Nord

Syrie : Joe Biden annonce que le chef du groupe Etat islamique a été éliminé, "il a choisi de se faire exploser"

Monde

Articles recommandés pour vous