Regions Liège

Trottinette, scooter et moto électriques : des journées découverte organisées par Fédémot

Vue des engins à motorisation électrique disponibles

© RTBF - Martial Giot

Ces lundi, mardi et mercredi, Fédémot invitait le public à des journées de découverte de la mobilité électrique. L’occasion de tester un deux-roues à motorisation électrique ou de perfectionner sa conduite sur la piste de l’association à Liège.

"Ici, vous avez une trottinette basique.", explique Thierry Verstraeten de Fédémot en nous présentant les engins disponibles, "Une seconde, avec le même type de roues, c’est-à-dire des petites roues, mais elle, elle est suspendue. Elle a un système d’amortisseurs qui lui permet de faire des franchissements beaucoup plus facilement. Puis, la Rolls de la trottinette où, là, on a des grandes et grosses roues qui permettent vraiment tous les franchissements et tous les terrains. La seule problématique de cette trottinette, c’est qu’elle n’est pas pliable et que vous ne pouvez pas la mettre dans le coffre de votre voiture. Vous avez aussi les motos électriques pour les jeunes qui permettent de circuler sur des terrains privés. L’avantage des motos électriques pour enfants, c’est qu’il y a un système qui permet aux parents de gérer complètement la vitesse et l’intensité de la moto. On passe après à l’utilisation qui est, pour moi, la plus intéressante, celle du scooter électrique. Là, on a un petit gabarit de scooter électrique qui permet un usage urbain et métro urbain, économiquement c’est très intéressant. Et enfin, vous avez aussi une moto électrique, qui "correspond" à une 125 cm3 thermique."

Les trottinettes électriques

Parmi les engins proposés, ce sont indéniablement les trottinettes électriques qu’on croise le plus souvent dans les rues, ce que ne reflètent pas forcément les inscriptions enregistrées pour ces journées. "Pas encore.", confirme Thierry Verstraeten, "En fait, ce qui se passe, c’est que les "clients" viennent essayer un scooter électrique ou une trottinette avec des grandes roues parce que ça, ce n’est pas en libre-service. Et puis, après, ils veulent essayer aussi le scooter, aussi la moto. C’est aussi mettre le pied à l’étrier à la micromobilité et de façon sécuritaire."

Fédémot va, en tout cas, mener ou plutôt poursuivre ses actions relatives aux trottinettes : "On en menait déjà dans les écoles. Elles seront réitérées et amplifiées dès la fin août."

Ces journées de découverte sont aussi l’occasion de rappeler que la législation relative aux trottinettes électriques vient de changer. "Depuis le 1er juillet, elles sont réservées, sur la voie publique, aux adolescents de plus de 16 ans.", précise Thierry Verstraeten. Mais il ajoute, au niveau des règles en matière d’équipement : "Il n’y en a pas. Nous, on prône l’utilisation sécuritaire de ces trottinettes, donc, pour nous, casque, gants, à l’instar de ce qu’on fait pour les motos, quoi. Puisque sur une moto de classe A, vous êtes déjà obligé de mettre un casque et que ça va à la même vitesse en fait.".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous