Régions Brabant wallon

Tubize : deux élèves de l’IPES en demi-finale des olympiades de biologie

Charlotte de Saeger et Chaimae Seggour participent ce samedi à la demi-finale des olympiades de biologie.

© RTBF-Grégory Fobe

16 mars 2022 à 16:42Temps de lecture1 min
Par Gregory Fobe

La demi-finale des olympiades de biologie se déroule ce samedi. Deux élèves de l’IPES, l’Institut provincial d’enseignement supérieur de Tubize y participent : Charlotte de Saeger et Chaimae Seggour sont en cinquième secondaire et ont sept heures de sciences par semaine. La première est déjà sûre qu’elle fera des études liées à la biologie ; la deuxième a encore une idée plus claire de sa future carrière professionnelle : " Je veux faire la médecine et plus précisément la cardiologie. Je sais que pour me lancer je dois être très forte en biologie ! "

Les deux élèves se préparent pour l’épreuve avec leur professeur Sandrine Deleu. L’enseignante essaye dès que c’est possible de faire des rapprochements entre les notions vues à l’école et des situations concrètes : " Quand on voit le système immunitaire, je fais par exemple des liens avec la vaccination et la Covid-19. "

Cette ancienne chercheuse veut favoriser un apprentissage intelligent avant tout basé sur la compréhension : " Les sciences c’est bien sûr en partie du par cœur mais il faut surtout bien comprendre ce qu’il y a derrière la théorie ! "

" La notion de compréhension est très importante pour les olympiades ", rajoute le directeur, Valery Jouret : " On ne va clairement pas leur demander uniquement de la restitution. Elles vont devoir prouver qu’elles ont compris les mécanismes de la biologie. Ce sera de la réflexion et de l’analyse avant tout ! "

Samedi, la concurrence sera rude pour Charlotte et Chaimae. Si l’une d’elles remporte le premier prix, elle décrochera son ticket pour la finale européenne organisée en mai en République tchèque.

L’IPES de Tubize s’est déjà illustré dans un autre concours scientifique organisé par l’entreprise Solvay et soutenu par la fondation Roi Baudouin. Il s’agit du concours " Girls Leading in Science " qui vise notamment à pousser les participantes à se lancer dans des études scientifiques ou techniques. Cinq élèves avaient été qualifiées pour la finale.

Ecoutez le reportage de Grégory Fobe

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Des élèves de l’Institut provincial d’Enseignement secondaire se mobilisent pour sauver leur option menacée de fermeture

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous