iXPé

"Twitch, merci pour le sub" : rencontre avec les réalisateurs

Les réalisateurs sont notamment allés à la rencontre de Domingo, streameur et animateur de l’émission hebdomadaire "Popcorn" |

© Aurèle Jacquot et Matthieu Putzolu

Le documentaire "Twitch, merci pour le sub", c’est le fruit du travail d’Aurèle Jacquot et Matthieu Putzolu, 30 ans chacun et auteurs-réalisateurs de documentaires. Ils se sont rencontrés à fac, ont fait leurs études ensemble et sont tout deux diplômés en Sciences Politiques et Relations Internationales.

Des idées et des projets plein la tête, ils ont décidé de créer la série Casus Boloss, programme de vulgarisation géopolitique, d’abord sur Youtube puis pour Arte. Et ils ne s’arrêtent pas là, car ils développent également plusieurs projets de docu pour la télé, la radio et le web. Interview.

Connaissiez-vous déjà Twitch avant de penser à la réalisation d’un documentaire dessus ?

L’idée d’un documentaire sur Twitch nous est venue pendant le premier confinement. Nous étions déjà consommateur et fans de la plateforme, c’est à ce moment qu’elle a explosé. Après de nombreuses recherches nous avons compris que le phénomène reflétait parfaitement son époque, et avons décidé de voir ce qu’il nous dit de notre société actuelle.

Dans la préparation de votre documentaire, quelle était la vision voulue pour la réalisation ?

A travers la réalisation, nous avons choisi de montrer l’envers du décor, ce que le viewer ne voit pas à l’écran. L’un des défis consistait notamment à sortir les streamers de leur chambre, les montrer de plain-pied dans leurs environnements professionnels ou quotidiens.

Au cours du tournage, l’une des choses qui nous a le plus frappé et ce sur quoi nous avons voulu insister est la contradiction entre l’aspect hypersocial du métier de streamer et l’apparente solitude de la pratique.

Entre la fin du montage final du documentaire et le moment de sa diffusion, y a-t-il d’autres sujets que vous auriez aimé aborder ? Lesquels ?

Nous aurions aimé creuser la relation particulière qui existe entre le streamer et le viewer. D’un côté, le rapport à la célébrité qui peut parfois être dur à vivre pour certains streamers. Du côté des viewers, à l’inverse, on note dans certaines communautés un effet de masse qui contribue autant à la solidité d’une communauté qu’à son potentiel de nuisance.

Cela aurait été intéressant de suivre un viewer, de creuser les raisons qui poussent ces personnes parfois très jeunes à s’engager pleinement, émotionnellement et financièrement pour leurs streamers préférés.

"Twitch, merci pour le sub" a justement été réalisé avec la participation de France Télélévisions et de la RTBF (surtout sa section documentaire) |
"Twitch, merci pour le sub" a justement été réalisé avec la participation de France Télélévisions et de la RTBF (surtout sa section documentaire) | © Aurèle Jacquot et Matthieu Putzolu

Au vu des dernières mises à jour de la plateforme (fin des jeux d’argents, modification des rémunérations des streameurs), vous auriez envie de faire un second "épisode" ?

Le partage des richesses sur la plateforme est un questionnement central du documentaire, le fait que Twitch dicte unilatéralement une baisse de revenus pour l’ensemble des streamers est symptomatique du pouvoir exercé par ces grandes plateformes sur nos vies.

Il sera intéressant de voir comment la situation évoluera dans quelques années ; Est ce que des gros streamers vont commencer à remettre en cause ce nouveau partage, de nouveaux modèles alternatifs ou concurrents vont-ils émerger ? Et comment la pratique et l’économie du streaming en seront affectées ? Toutes ces questions montrent que Twitch est en train d’évoluer et que dans 5 ans la plateforme sera sûrement très différente de ce qu’elle est aujourd’hui.

Un second épisode pourrait aussi être également l’occasion de se concentrer sur le rôle d’Amazon, de comprendre pourquoi et comment cela s’intègre à la stratégie économique et culturelle du géant d’internet.

Entre le moment où l’idée de créer un documentaire sur Twitch vous est venue et le moment où le montage était terminé, votre vision de la plateforme a-t-elle changé ?

Notre vision de Twitch n’a pas tellement changé dans le sens où dès le début notre objectif était de traiter ce phénomène nouveau tout en mettant en lumière ce qu’on ne voit pas forcément lorsqu’on le consomme comme divertissement.

Il était important pour nous de montrer que le streaming est aujourd’hui un vrai métier, inséré dans une activité économique en pleine expansion avec des conditions de travail qui parfois posent problème, notamment un certain rapport à l’auto-exploitation.

Vu que le docu a été diffusé à la télé, selon vous, comment est vu Twitch par le public de la télévision ?

Parler de Twitch a un public différent n’est pas simple. Il y a de nombreux termes spécialisés (sub, cheers, raid, etc.) à assimiler et dont il faut rendre compte sans perdre tout le monde. Tout comme les mécanismes et les logiques spécifiques de la plateforme comme le soutien direct du viewer au streamer. Le défi étant de faire comprendre Twitch à un néophyte tout en permettant aux habitués de découvrir de nouvelles choses sur la plateforme.

Chaque matin, Samuel Étienne diffuse sa revue de presse sur sa chaîne Twitch |
Chaque matin, Samuel Étienne diffuse sa revue de presse sur sa chaîne Twitch | © Aurèle Jacquot et Matthieu Putzolu

Néanmoins ces deux publics, bien que très différents démographiquement et dans leurs usages, ne sont pas à opposer. Samuel Etienne par exemple, a fait découvrir Twitch à son public de la télévision. Aujourd’hui de nombreuses passerelles existent et les deux médiums s’influencent mutuellement.

Si vous souhaitez voir ou revoir "Twitch, merci pour le sub", le documentaire est toujours disponible en VOD sur la plateforme Auvio. Vous y retrouverez notamment plusieurs streameurs (dont Domingo, Nat_Ali et Modiie), leurs parcours et leur point de vue sur la plateforme !

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous