RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le Scan

Twitter booste-t-il les publications d'extrême-droite ?

Le Scan se penche sur les algorithmes cette semaine. Plus particulièrement sur celui de Twitter. En cette période électorale, nous avons voulu savoir si certains acteurs politiques étaient favorisés par rapport à d'autres. Quel rôle l'algorithme de Twitter joue-t-il au niveau de leur visibilité?

L'algorithme de Twitter booste-t-il les publications d'extrême-droite ?

Le Scan

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ces derniers temps, de plus en plus d'utilisateurs de Twitter désertent ce réseau social car on y trouve plus facilement des contenus conflictuels, voire nauséabonds. Mais il y a aussi cette impression de voir un peu tout le temps les mêmes têtes, Eric Zemmour par-ci, Marine Le Pen par-là… A se demander si l'algorithme de Twitter ne favoriserait pas les publications d'extrême-droite.

En fait, si certaines personnalités politiques sont plus visibles sur Twitter, ce n'est pas un hasard. Tout serait lié à l'interaction suscitée par leurs tweets.

Pour comprendre un petit peu mieux le phénomène, on va poser des questions à Nicolas Vanderbiest, spécialiste en propagation des contenus sociétaux sur les réseaux sociaux :

"Forcément, si vous devez passer un message avant un autre ou après un autre, vous devez utiliser des indicateurs que vous avez à disposition. Un des indicateurs les plus importants sur Twitter, c'est le 'retweet' ou le 'like'. De façon générale, déjà, on a tendance à plutôt 'retweeter' ou 'liker' des contenus qui sont plus extrêmes, qui ont une vision beaucoup plus claire. Mais aussi auprès des communautés d'extrême-droite. Il y a une vraie habitude de vouloir jouer sur ce côté de publications, de partage et de visibilité."

Avantage à droite

Vu que ses utilisateurs se posaient des questions, Twitter a décidé de mener une enquête. Comme vous le savez peut-être, les publications sur votre fil d’actualité sont organisées par un algorithme. En fonction de vos abonnements, ou encore des tweets que vous likez ou repartagez. Ca c’est depuis 2016. Avant, les publications apparaissaient de manière chronologique.

En comparant ces deux modes d’affichage, Twitter a pu déterminer si son algorithme favorisait tel ou tel type de contenu politique. Ses employés ont sélectionné des millions de tweets d’élus, dans 7 pays différents. Les États-Unis, le Canada, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et le Japon. Les résultats de cette enquête ont été publiés dans un communiqué :

“Dans 6 des 7 pays étudiés (tous sauf l’Allemagne), les tweets publiés par des profils d’élus de droite obtiennent plus d’amplification de l’algorithme que ceux des élus de gauche.”

Pas de solution à l'horizon

Voilà qui pose tout de même un fameux problème. D’un point de vue politique d’abord. Mais aussi, de manière plus terre-à-terre, pour l’image de Twitter, qui risque de perdre pas mal de ses utilisateurs. Alors, comment régler cela? Eh bien, c’est plutôt compliqué. Pour deux raisons. Nicolas Vanderbiest explique :

"D'une part parce que, même si l'on modifie les règles du jeu, à un moment elles seront comprises et apprises par les utilisateurs et donc on se retrouvera dans un éternel jeu du gendarme et du voleur. D'autre part, ça pose aussi des questions démocratiques. Si vous dites que vous n'avez pas envie que des messages de droite circulent, qui êtes-vous pour décider que des messages de droite ne peuvent pas circuler? Mais Twitter peut dire qu'il a des chiffres qui lui posent problème et faire un appel à la recherche, aux idées, organiser des colloques… Mais en réalité, les solutions sont pratiquement inexistantes."

Voilà. Pour l’instant, donc, ce déséquilibre va persister. Avec tous les enjeux démocratiques que ça pose. Surtout en période électorale. Vous savez, chez nos voisins, là. En France.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : ces déclarations qui créent la polémique sur Twitter

Guerre en Ukraine

En France, Twitter défend de nouveau en appel son système de modération de contenus haineux

Articles recommandés pour vous