Climat

Twitter : une vidéo explique très visuellement l’effet des grosses pluies sur le sol aride après une sécheresse

Avec trois verres d’eau, un scientifique britannique illustre clairement comment la sécheresse peut augmenter le risque d’inondations quand la pluie tomber sur un sol aride.

Le Dr Robert Thompson, du département de météorologie de l’Université de Reading, s’est filmé à 3 moments différents de l’année en train de retourner un gobelet en plastique transparent rempli d’eau sur le même morceau de sol :

  1. sur pelouse humide gorgée d’eau parce qu’il vient de pleuvoir ou qu’elle a été arrosée ;
  2. sur pelouse humide normalement en été ;
  3. sur pelouse brûlée et sol sec, pendant la sécheresse que vit actuellement le Royaume-Uni.

Le taux d’absorption de l’eau du sol est clairement affecté par les conditions météorologiques puisque le verre d’eau se vide de manière très différente, représentant la capacité du sol à recevoir ou pas de l’eau :

  1. l’eau s’absorbe très vite
  2. l’eau s’absorbe
  3. l’eau ne s’absorbe pas du tout
Loading...

Le Dr Thompson a expliqué à The Independent : "Un sol sec et desséché ne laisse pas entrer l’eau aussi efficacement qu’un sol déjà humide. Il y a un certain nombre de phénomènes qui se produisent mais [parmi les plus importantes c’est] que le sol est compacté comme l’humidité a été éliminée par évaporation et cuisson."

"Les particules du sol deviennent plus hydrophobes, repoussant l’eau, et la tension superficielle aide alors à empêcher l’eau de tomber à travers les interstices microscopiques du sol. Parce que le sol résiste à l’entrée de l’eau, l’eau reste à la surface, pour dévaler les pentes ou simplement s’asseoir dans une piscine."

Ce petit exercice, déjà vu plus de 2 millions de fois sur Twitter, a pour but de montrer que les pluies qui vont arriver ne seront probablement pas positives pour le sol qui n’est pas capable de recevoir l’eau. Cela risque d’entraîner des écoulements, des inondations parfois très impressionnantes comme la semaine passée en Californie, une évaporation rapide puisque les eaux restent en surface, et des pertes d’eau qui ira directement aux égouts.

Sur le même sujet

Sécheresse 2022 : du ciel au sol, comment la montée des températures rend le cycle de l’eau plus extrême ? (infographies)

Environnement

Réseaux sociaux : un ancien responsable de Twitter accuse le groupe d’avoir caché des failles sécuritaires

Sciences et Techno

Articles recommandés pour vous