Journal du Rock

U2 : Bono grand fan d’Emmanuel Macron

Bono et Emmanuel Macron

© Mustafa Yalcin/Anadolu Agency/Getty Images

28 nov. 2022 à 14:14 - mise à jour 28 nov. 2022 à 14:15Temps de lecture2 min
Par Classic 21

Alors qu’il faisait la promotion de son livre Surrender : 40 Songs, One Story, Bono, interviewé par France Inter ce lundi 28 novembre, n’a pas manqué de saluer les efforts du président français.

"Je parle de lui en coulisses. Il résout les problèmes. Je ne suis pas qualifié pour commenter la politique française, ce sont les électeurs qui doivent le faire. Mais, il retrousse les manches, il est là", déclare le leader de U2, qui a rencontré Macron à plusieurs reprises en 2017 et en 2018 pour échanger au sujet du développement de l’Afrique.

"Tous les gouvernants du monde ne sont pas aussi intelligents […]. Ils savent parler, peuvent être charismatiques, mais on a besoin d’un certain niveau intellectuel. Je vois comment il résout les problèmes. Il faut être témoin de cela. C’est une énergie inhabituelle ", a-t-il souligné.

Selon lui, Macron agit comme un "président d’une start-up de la Silicon Valley" et il admire "l’acuité verbale et intellectuelle" du chef de l’Etat.

Plusieurs "macronistes" se sont, depuis, manifestés sur Twitter pour exprimer leur joie de savoir que la politique française est reconnue à l’étranger :

Loading...

Et puis d’autres politiques et personnalités de gauche ont quant à elles fait connaître leur avis bien tranché sur la question, comme le député LFI Aymeric Caron :

Loading...

" Bono est vieux et riche ", a aussi grincé sa collègue de Seine-Saint-Denis Nadège Abomangoli.

Bono continue donc à faire de nombreuses déclarations dans la presse, à l’occasion de la sortie de Surrender, ses mémoires qu’il présente lors de prestations scéniques depuis le début du mois.

C’est le 1er novembre qu’il a publié Surrender : 40 Songs, One Story, son nouveau projet d’écriture dans lequel il raconte son histoire au travers de 40 titres phares du groupe. On savait déjà qu’il y parlerait par exemple du décès de sa maman Iris, alors qu’il n’avait que 14 ans. Mais il abordera un autre fait familial. Il vient en effet de raconter que son cousin est aussi son demi-frère.

En présentation de cet ouvrage Surrender, il a confirmé qu’un nouvel album de la formation arriverait l’année prochaine, et sortirait sous le titre de " Songs of Surrender ". Il a évoqué les menaces qu’il a subies de la part de l’IRA, mais aussi de la part d’un chef de gang à Dublin qui avait élaboré un plan pour kidnapper ses filles. Une troisième menace était venue de l’extrême droite américaine, à la suite du succès du single "Pride (In the Name of Love)" de U2 en 1984, une chanson écrite à propos de Martin Luther King Jr.

Bono est aussi revenu sur cette controverse en 2014, lorsque U2 avait collaboré avec la célèbre plateforme iTunes pour offrir en téléchargement gratuit et automatique de son album Songs of Innocence.

Il a dévoilé que U2 aimerait sortir un album inspiré par AC/DC dans le futur, ainsi qu’un souvenir plutôt cocasse au cours duquel il a été réveillé par Barack Obama alors qu’il faisait une sieste dans l’ancienne chambre d’Abraham Lincoln.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

U2 annonce un "nouvel" album !

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous