Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

Ukraine, Bourse et mémoire de poisson rouge

Chronique Economique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

Si vous étiez coupés des médias et que vous ne vous intéressiez qu’à la Bourse, fin de semaine dernière, vous auriez pu penser légitimement que la guerre en Ukraine était terminée.

Bizarre à dire comme ça, mais sinon comment expliquer que la plupart des indices boursiers en Europe ont clôturé la semaine dans le vert ? Les commentateurs les plus réalistes vous diront que la Bourse est irrationnelle surtout dans des moments pareils de forte nervosité. Mais bon, le cerveau humain n’accepte pas ces explications trop simples et donc nous avons eu droit à quelques tentatives d’explication. L’une consiste à dire que le rebond boursier se justifie parce qu’il y a des espoirs d’une issue pacifique à ce conflit. Le président ukrainien a, en effet déclaré qu’il était prêt à ce que son pays ne soit plus candidat à entrer dans l’OTAN. L’autre explication consiste à se focaliser sur la rencontre en haut lieu entre des représentants des deux pays en guerre en Turquie. Pourtant, ces discussions n’ont mené à rien, mais soit. D’autres encore, nous disent que c’est parce que l’OPEP a augmenté sa production pour compenser les embargos sur le pétrole russe, d’où la baisse de 10% du prix du baril. A vous de voir si ces explications sont assez sérieuses pour justifier le rebond boursier en pleine guerre aux portes de l’Europe.

Ce qui est aussi intéressant à noter, c’est que les marchés financiers sont aussi rassurés, car ils ont compris qu’ils n’étaient pas dans une situation inconnue. Alors que le COVID était une situation inédite et que nous y avons répondu avec des armes monétaires inédites, la guerre en Ukraine n’est hélas pas inédite pour les marchés financiers…

Sur le même sujet

Elections françaises : c’est la BCE qui dirige la France

Chronique Économique

L’Allemagne, facilitateur de la guerre en Ukraine ?

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous