Info

Ukraine : "L'intimidation envers l'OTAN est irréversible", estime Alexander De Croo

© Tous droits réservés

19 févr. 2022 à 16:38Temps de lecture1 min
Par Belga
Quelle que soit l'évolution de la crise en Ukraine, la déstabilisation du pays par la Russie "ne s'arrêtera pas" et l'"intimidation envers l'OTAN est irréversible", a affirmé samedi le Premier ministre belge Alexander De Croo lors de la conférence de Munich sur la sécurité.

"La Russie va-t-elle envahir l'Ukraine ? Personne n'a de boule de cristal, mais ce qui est certain, c'est que l'œuvre de déstabilisation de la Russie envers l'Ukraine est là et ne disparaîtra pas. Du point de vue russe, l'Ukraine doit être déstabilisée en permanence", a dit M. De Croo lors d'une conversation avec environ 300 étudiants et jeunes professionnels de l'Amerika Haus.

L'attitude russe envers l'OTAN est également claire, selon Alexander De Croo. "Personne ne veut une guerre en Europe, mais l'intimidation envers l'OTAN est irréversible." Mais là où le président français Emmanuel Macron voyait une Alliance en état de "mort cérébrale" il y a quelques années, "nous voyons aujourd'hui une OTAN plus dynamique, unie et pertinente que jamais", a déclaré le Premier ministre belge.

L'OTAN doit faire preuve de "patience stratégique" vis-à-vis de Moscou, a encore estimé Alexander De Croo. "Ne pas répondre aux provocations. La plupart des guerres commencent avec des éléments fabriqués, nous devons garder notre sang-froid et maintenir la pression élevée". Le Premier ministre belge préfèrera toujours "une relation avec la Russie autre que celle régie par des sanctions, mais c'est difficile quand l'Europe est intimidée et confrontée à une guerre hybride".

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous