Histoire des contes

Ulysse : un roi rusé

L’Histoire surprenante des contes de fées

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 janv. 2022 à 14:00Temps de lecture3 min
Par Christian Rousseau

L’Iliade, l’Odyssée... Pour certains, ces mots résonnent comme des monuments de la littérature. Pour d’autres, elles évoquent de belles histoires écoutées depuis les bancs d’une salle de classe… Ces mythes prennent source dans la Grèce antique, dans des villes qui ont existé : Sparte, Troie, Ithaque bien sûr. 

En ce temps-là, on pensait que la terre était plate, on croyait en des Dieux puissants et imprévisibles, qui contrôlaient la mer, le soleil, la mort... Des Dieux qui, depuis le mont Olympe, observaient les humains et intervenaient parfois, au gré de leurs humeurs. Et puis, il y avait des hommes et des femmes, simples mortels, mais dont les aventures et la bravoure fascinaient même les Dieux. 

Ce fut le cas d’Ulysse, Roi d’Ithaque, héros de la guerre de Troie et personnage central de ces deux grands chefs-d’œuvre. L’Iliade retrace la grande guerre qu’il mena contre les Troyens, l’Odyssée son périple pour regagner sa patrie, Ithaque. 

Force est de constater que les aventures d’Ulysse n’ont pas pris une ride. Composées par Homère il y a plus de 2500 ans, comment expliquer que ces histoires – ou plutôt ces poèmes – aient ainsi traversé les siècles pour faire partie aujourd’hui des œuvres les plus anciennes et pourtant les plus célèbres de la littérature Occidentale ? Un mystère subsiste autour du poète. A-t-il seulement existé ? C’est toute la question…. homérique ! 

 

L’histoire

 

Il était une fois, un courageux guerrier qui venait de mettre fin à une guerre de 10 ans, grâce à son extrême ingéniosité. Ce guerrier s’appelait Ulysse et la guerre qu’il venait de remporter s’appelait " la guerre de Troie ". Mais ça c’est une autre histoire qui s’appelle L’Iliade. Celle que nous allons écouter ici retrace l’épopée incroyable du retour d’Ulysse chez lui…

Elle commence le jour où Ulysse prit la mer, avec ses 12 vaisseaux, et mit le cap vers Ithaque, l’île dont il était le Roi. Après 10 années à guerroyer, il lui tardait de retrouver sa belle épouse Pénélope et son fils Télémaque. Ce voyage de retour ne devait durer que quelques jours… il dura 10 ans. 

Les 12 navires d’Ulysse levèrent l’ancre et quittèrent la côte troyenne. Mais peu de temps après leur départ, une terrible tempête se leva. Ulysse dut faire accoster ses vaisseaux sur une île luxuriante mais inconnue. Avec quelques-uns de ses hommes, il partit en éclaireur, voir ce que cette île pouvait offrir. 

Après plusieurs heures de marche, Ulysse et ses compagnons rencontrèrent les sympathiques et accueillants " Lotophages ". On les appelait ainsi car ils se nourrissaient exclusivement des fruits des fleurs de lotus. Les indigènes leurs offrirent quelques fruits que les marins acceptèrent avec plaisir, mais Ulysse méfiant, refusa. Il fit bien car l’instant d’après, ses hommes ne voulaient plus quitter l’île. Ils étaient couchés sous des arbres et souriaient béatement. Ulysse dut les attacher les uns aux autres et les tirer jusqu’au bateau pour les ramener ! Ils quittèrent l’île en vitesse et reprirent leur route vers Ithaque.

Pendant ce temps à Ithaque, Pénélope et Télémaque attendaient Ulysse. La guerre de Troie était finie disait-on et le Roi allait enfin rentrer (…). 

 

L’origine du conte

L’Iliade et L’Odyssée ont été livrés à l’humanité il y a presque 3000 ans. On les attribue à Homère, mais en est-on sûr ? Homère a-t-il vraiment existé ? C’est la fameuse question Homérique ! Ce qui est sûr c’est que depuis le 17e siècle, des théories avancent que le style utilisé tout au long des deux épopées n’est pas du tout homogène et qu’elles ne sont pas la signature d’un seul homme…

Quoi qu’il en soit, ces deux chefs d’œuvre ne se démodent pas et on continue de les enseigner aux écoliers du monde entier car la morale qu’ils véhiculent n’a pas pris une ride. Ainsi Polyphème le cyclope nous prouve bien que l’intelligence triomphe de la force ; Les sirènes nous font passer l’épreuve de la tentation ; Le Dieu du Vent fait payer aux hommes d’Ulysse leur cupidité ; Le Dieu du soleil leur gourmandise ; etc. 

Mais au travers de chaque épisode, Ulysse fait aussi preuve d’une autre qualité : la ruse ! Car Ulysse le stratège n’est pas seulement l’inventeur du cheval de Troie : il est aussi un bricoleur inventif, un beau parleur, un caméléon qui avance déguisé… Se pourrait-il que déjà au temps des grecs anciens, la société soit désabusée au point que les conteurs choisissent la ruse à l’honnêteté ?

 

Sur le même sujet

La danse des chats : souvenir d'une époque où le chat est accusé de tous les torts

Histoire des contes

Tarzan : C'est le rêve du paradis perdu

Histoire des contes

Articles recommandés pour vous