Regions Liège

Un an après les inondations, les proches des victimes tentent de se reconstruire

Un an après les inondations, les proches des victimes tentent de se reconstruire

Au total, 39 personnes sont décédées lors des inondations qui ont touché la Belgique en juillet 2021.

Une enquête judiciaire est en cours, elle se penche sur les éventuelles responsabilités. Mais du côté des familles, il faut faire le deuil, vivre avec la disparition d’un proche.

Parmi les victimes, trois personnes sont mortes après qu’un bateau de sauvetage s’est retourné à Pepinster le 15 juillet. A l’époque, nous avions suivi cet incident et les tentatives pour sauver les plongeurs en difficulté.

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de deux sœurs qui ont perdu leur frère dans cet accident. Voilà un an qu’elles vivent dans la douleur et que leurs questions restent sans réponses.

Un an de douleur et des questions sans réponses

Évoquer la disparition de leur frère est difficile pour Véronique (photo) et Françoise.
Évoquer la disparition de leur frère est difficile pour Véronique (photo) et Françoise. RTBF

Derrière les lunettes, des larmes. Évoquer la disparition de leur frère est difficile pour Françoise et Véronique. Alain est décédé le 15 juillet dernier. La famille lui a construit une stèle à quelques mètres de l’endroit où le corps a été retrouvé. Une croix à la mémoire d’un frère qu’elles n’oublieront jamais. "On se lève, on pense à lui. On se couche, on pense à lui. C’était mon grand frère, de douze ans mon aîné, c’est atroce", témoigne Françoise.

Leur frère est donc l’une des 39 victimes des inondations. Une disparition soudaine difficile à supporter. "C’est vrai que des personnes ont perdu leur maison, mais je pense vraiment que c’est pire de perdre quelqu’un. Je n’ai pas de mot, mais c’est très dur. Les maisons comme celle de ma sœur Françoise, ça va se reconstruire, mais nous… on a perdu un frère, un fils, un papa, un tonton, c’est compliqué", confie Véronique.

Un sauvetage qui tourne mal

Compliqué aussi à cause des circonstances du décès. Un sauvetage qui tourne mal au cœur de Pepinster. En compagnie de Véronique et de Françoise, nous retournons devant la maison de leur frère.

RTBF

Revoir le reportage de notre JT de 19h30:

"C’est ici que ça s’est passé le 15 juillet", explique Véronique. "On est venu les chercher vers 11 heures avec un zodiac. Ils devaient aller jusqu’au Delhaize. Il y a une crasse qui s’est mise dans l’hélice." Le zodiac est alors emporté par le torrent, il se retourne un peu plus loin, sous les yeux de pompiers qui partent à leur secours.

Les 5 plongeurs survivront, sauvés par leur expertise et leur équipement.
Deux d’entre eux seront secourus après 5 heures passées sur une carcasse de voiture, au milieu des eaux déchaînées. Alain, sa compagne Evelyne et le dernier civil n’auront pas cette chance. "Il y a plein de choses qu’on ne sait pas", regrette Véronique. "On est dans une souffrance depuis un an. On ne sait pas… Il n’y avait pas de gilets de sauvetage, il n’y avait pas de protection à l’hélice, il y avait plein de choses qui n’allaient pas."

Une plainte contre X

La famille a contacté les pompiers, les autorités. En vain. Seules deux assistantes sociales ont pu les aider un peu, mais les questions restent sans réponses.

Alors, pour enfin avancer, les enfants d’Alain vont en justice. Ils portent plainte contre X. Mais ils tiennent à être clairs : ils n’en veulent pas aux secouristes. Ils sont soutenus dans leur démarche par la famille : "Moi, je n’en veux pas aux pompiers, ces pauvres pompiers qui ont essayé de faire leur boulot convenablement, et malheureusement, c’est un échec pour eux. Mais je pense qu’ils n’avaient pas les moyens pour le faire", explique Véronique.

Vendredi, cela fera un an qu’Alain est parti. Un an que la vie de cette famille et celle des proches des 38 autres victimes ont basculé. Un an que ces familles tentent de se reconstruire, de vivre différemment, et d’aller de l’avant.

Il y a un an, la rivière a emporté leur frère lors des inondations de juillet.
Il y a un an, la rivière a emporté leur frère lors des inondations de juillet. RTBF

Sur le même sujet

Inondations, un an après : revivez notre édition spéciale du Journal Télévisé

Inondations 2021

Articles recommandés pour vous