RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Un Anderlecht entreprenant partage contre le Club Bruges, statu quo dans les Champions’ Playoffs

Anderlecht - FC Bruges : 01 mai 2022 (0-0)

Champions Playoffs - 2eme journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

30 avr. 2022 à 23:00 - mise à jour 01 mai 2022 à 18:24Temps de lecture1 min
Par Jérôme Helguers

Anderlecht et le Club Bruges ont partagé au terme d’un match nul animé. Les Mauves ont globalement dominé la rencontre face à une équipe brugeoise qui s’est progressivement contentée du point. Après le nul entre l’Antwerp et l’Union, les quatre équipes des Champions’ Playoffs se sont donc neutralisées dans cette deuxième journée.

Vincent Kompany espérait une réaction d’orgueil de son équipe à la suite d’une semaine qui les à la fois vu perdre la Coupe de Belgique et abandonner les rêves de titre. Face au Club Bruges, le coach aligne Marco Kana, Francis Amuzu et Kristian Arnstad au lieu des Refaelov, Olsson et Verschaeren (blessé).

L’électrochoc attendu a donc bien eu lieu. Les observateurs ont vu un Arnstad transfiguré qui n’a plus rien à voir avec le frêle joueur qui faisait ses débuts il y a un an et demi lors d’un Bruges - Anderlecht au Stade Jan Breydel. Ils ont également vu un Kana dans la lignée de sa montée au jeu en finale de Coupe de Belgique.

Bruges a pourtant dominé le premier quart d’heure et aurait pu obtenir un penalty pour une poussée de Lisandro Magallan sur Charles De Ketelaere (3e), avant que Lang ne bute sur un Van Crombrugge bien sorti (10e). Mais par la suite, les Mauves ont remporté la bataille territoriale, sans pour autant se ménager des occasions aussi franches que leurs adversaires. C’est Arnstad qui poussait Mignolet à sa meilleure parade au terme d’un bon mouvement collectif (41e).

Dans un match où les pépins physiques ont dicté les changements (Rits, Zirkzee, Amuzu ont dû quitter le terrain), l’intensité a diminué au fil de la deuxième mi-temps. Clinton Mata se procurait la meilleure occasion du match à la 68e minute en décochant une frappe lourde du pied gauche qui touchait le poteau adverse.

Dans le dernier quart d’heure, Stanley Nsoki perdait le fil de son match et offrait plusieurs ballons à la ligne offensive adverse, sans que Raman ou Kouamé ne parvienne à en profiter.

Avec un deuxième 0-0 dans cette deuxième journée de Champions’ Playoffs, les Top 4 se neutralise. L’Union conserve trois points d’avance sur les Brugeois alors qu’Anderlecht ferme la marche, ex-aequo avec l’Antwerp et à dix points du leader.

Loading...

Articles recommandés pour vous