C'est vous qui le dites

Un bon camp scout, c’est d’office avec de l’alcool ?

21 juin 2022 à 09:38Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

4 communes interdisent l’alcool sur les camps scouts, la décision passe mal. À Florenville, Chiny, Bouillon et Andenne, il ne pourra plus y avoir une goutte d’alcool sur les camps scouts dès cet été. La décision a été prise suite à de mauvaises expériences précédemment. La Fédération des Scouts de Belgique aurait préféré de la sensibilisation qu’une interdiction, le ministre flamand de la Jeunesse parle de mesures inutiles et disproportionnées. Lors d’un débat sur les camps d’été au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet a, de son côté, déclaré qu’il fallait vivre avec son temps, que cette décision stigmatise inutilement les mouvements de jeunesse.

Un bon camp scout, c’est d’office avec de l’alcool ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

Tous droits réservés

"Un petit verre le soir ne fait pas de tort"

Pierre, un auditeur de Liège, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Il y a toujours la limite verbale à installer. Un bon camp scout, c’est avec un petit peu d’alcool. Les journées sont tellement intenses qu’un petit verre le soir ne fait pas de tort. J’avais 140 enfants à gérer, une fois qu’ils étaient au lit, une petite bière faisait du bien. L’alcool fait partie du décorum, sans pour autant exagérer."

Tous droits réservés

"Il y avait beaucoup d’excès"

Depuis Bruxelles, Stéphanie n’est pas tout à fait d’accord : "Mon mari était scout et à l’époque, on ne sensibilisait pas suffisamment à l’alcool, il y avait beaucoup d’excès. Quand je le rejoignais à des soirées, c’était dans l’abus et on avait moins de 16 ans. À l’heure actuelle, mon mari est un alcoolique festif et il se soigne encore aujourd’hui pour gérer ses problèmes d’alcool. J’ai deux enfants et je ne souhaite pas les inscrire aux Scouts à cause de cela."

Tous droits réservés

"L’alcool n’est pas nécessaire"

Le débat prend fin à Bruxelles avec Angelo : "Il n’y avait pas une goutte d’alcool chez les Scouts de mon temps. Il y avait de la  bière et du vin aux fêtes de l’école, mais c’était pour les parents. Quand on allait en camp, on n’avait pas droit à la bière et on s’amusait très bien. Un camp scout, c’est de l’amusement et des activités entre amis, l’alcool n’est pas nécessaire."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Un enfant a-t-il besoin d’une carte de banque ?

C'est vous qui le dites

Chute collective de scouts flamands dans le nord de la France, une ado dans le coma

Belgique

Articles recommandés pour vous