RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du classique

Un chien s’invite sur la scène d’un récital pour former un adorable trio canin

Un chien s’invite sur la scène d’un récital pour former un adorable trio canin
21 oct. 2020 à 09:56Temps de lecture1 min
Par Céline Dekock

La scène se déroule en 2018, lors du festival de musique de la ville de Gravatá, au Brésil. Un chien mélomane a rejoint sur scène l’altiste Rafael Garcia et le pianiste Victor Assunción alors qu’ils entamaient le final de la Sonate pour violoncelle, arrangée pour alto et piano, de Rachmaninov.

À l’instar de leurs cousins félins, les chiens ont aussi l’oreille musicale, de nombreuses études démontrent d’ailleurs que la musique classique, et notamment la musique pour piano, apaise les chiens dans des situations stressantes. Une passion qui se confirme encore ici avec ce chien qui a décidé de former un trio inattendu avec les musiciens Rafael Garcia et Victor Assunción, qui se produisaient dans une église de Gravatá, dans le cadre du Virtuosi Gravatá festival. Alors que l’altiste et le pianiste interprétaient le final de la sonate pour violoncelle de Rachmaninov, arrangée pour alto et piano.


À lire aussi : Des chiens guides en formation assistent à une représentation d’une comédie musicale


Galvanisé par le rythme entraînant de la musique de Rachmaninov, le chien a commencé à se frotter énergiquement sur la scène et a même exécuté – en rythme ! – quelques petits pas de danse et un joli "roulé-boulé", sous l’œil amusé de l’altiste et des spectateurs, armés de leurs téléphones portables pour immortaliser la scène.

Loading...

Cette scène n’est pas sans rappeler l’incursion qu’avait faite un labrador en Turquie, lors d’un concert que donnait le Vienna Chamber Orchestra dans le magnifique théâtre antique d’Ephèse. Et dans la catégorie des animaux qui perturbent un concert de musique classique, il y a évidemment ce petit chat errant d’Istanbul, ville où les chats sont sacrés, qui s’était invité à un concert du CCR Symphony Orchestra, ne se gênant pas pour jouer avec la robe d’une des musiciennes ou encore pour monter sur le pupitre du chef d’orchestre, histoire de montrer qui est vraiment le chef des lieux.

Loading...

Sur le même sujet

Quand un chat vole la vedette à un orchestre lors d’un concert à Istanbul

Journal du classique

Le Piganino ou orgue à cochon, cet horrible instrument de musique inventé pour divertir un Roi de France

Journal du classique

Articles recommandés pour vous