Belgique

Un conducteur fonce sur des terrasses à Bruxelles : le suspect inculpé pour tentative de meurtre et privé de liberté

27 août 2022 à 08:45 - mise à jour 27 août 2022 à 15:00Temps de lecture2 min
Par Daphné Van Ossel

Le suspect responsable de l’incident qui a fait 6 blessés légers ce vendredi sur une terrasse de Bruxelles est bien inculpé par le juge d’instruction pour tentative de meurtre. L’homme, qui a percuté deux terrasses de la rue Saint Michel, une rue perpendiculaire à la rue Neuve, au volant de sa camionnette, a été privé de liberté.

Le conducteur de la camionnette a été longuement auditionné ce vendredi soir par le parquet et ce samedi par le juge d’instruction. À l’issue de l’audition, le parquet a totalement écarté la piste de l’attentat terroriste. Le parquet et le juge d’instruction ont estimé que le conducteur était conscient que son comportement pouvait entraîner la mort d’autrui, raison pour laquelle celui-ci est poursuivi pour tentative de meurtre.

Beaucoup de zones d’ombre

Concernant les motivations du suspect, ou les raisons pour lesquelles sa camionnette s’est retrouvée à Saint-Josse, et lui à Anvers, le parquet ne donne pas plus d’information. Pas encore de commentaire non plus sur l’âge ni sur le profil judiciaire du conducteur. Selon nos informations, l’homme, M. G., serait un chauffeur livreur de 28 ans. Il n’est pas connu pour extrémisme.

Que faisait-il à proximité de la rue Neuve qui est piétonne l’après-midi, allait-il livrer quelque chose ? Pourquoi est-il parti à Anvers ? Qu’a-t-il voulu faire et pourquoi hier midi ? Selon plusieurs sources proches de l’enquête, le conducteur aurait "pété les plombs", il aurait manifesté sa frustration par rapport au nouveau plan de circulation à Bruxelles mais cela n’est pas confirmé. Une autre piste, à confirmer également, évoque une personnalité victime d’un déséquilibre mental : il souffrirait de schizophrénie. On évoque aussi la présence d’une sœur du chauffeur à Anvers. Il reste encore beaucoup de zones d’ombre.

Le parquet de Bruxelles devrait communiquer à nouveau en fin de journée. Voici le rappel des faits.

"Subitement, on a entendu une voiture prendre de l’élan, raconte un témoin. En une fois, ça a fait boum. Des gens criaient dans tous les sens, pleuraient. Toute la foule de la Rue Neuve est venue dans la rue St-Michel, c’était la catastrophe."

C’était la catastrophe.

Il est 12h50 quand une camionnette blanche passe devant le café le Corbeau et celle du snack City Pizza, dans la rue Saint-Michel, une rue piétonne. Elle poursuit sa route jusqu’à la rue Neuve puis fait demi-tour et fonce sur les deux terrasses. Des images de vidéosurveillance montrent le véhicule renverser des tables et des chaises, des clients se jetant en arrière pour tenter de l’éviter.

Selon les témoins, il s’agirait d’un acte volontaire.

La camionnette à Saint-Josse, le suspect à Anvers

Vers 13h15, la camionnette est déjà retrouvée à 1 km et demi de l’accident, rue du Méridien à Saint-Josse. Le véhicule est vide. Le service de déminage fait sauter la porte du véhicule pour permettre à la police scientifique de travailler, prendre des photos, relever les empreintes présentes.

Sur le coup de 16 heures, un suspect est arrêté à Anvers.

L’OCAM (Organe de coordination pour l’analyse de la menace) a élevé ce vendredi le niveau de la menace en région bruxelloise au niveau 3 sur une échelle de 4 pendant une heure, avant de le redescendre au niveau 2.

© RTBF

Sur le même sujet

Le conducteur de la camionnette qui a foncé sur deux terrasses à Bruxelles n'a pas demandé sa libération

Regions Bruxelles

Un conducteur fonce dans un groupe aux Pays-Bas : le bilan passe à six morts et sept blessés

Monde

Articles recommandés pour vous