Icône représentant un article audio.

Histoire criminelle

Un crime parfait à la rue de la Loi en 1882, à un détail près…

Jean-Louis Lahaye revient sur l’affaire Peltzer qui défraya la chronique dans le 10e épisode d’Un crime, une histoire, série de la 4e saison d’Histoire criminelle.

L’affaire Peltzer a eu un certain retentissement en 1882. Tout d’abord parce que ceux qui l’ont élaboré ont pensé faire un crime parfait. Ensuite parce qu’on y trouve deux ingrédients plutôt exceptionnels : le crime passionnel et l’amour fraternel. Ce qui fera de ce drame une affaire pas comme les autres.

Cette affaire aurait pu se résumer à une histoire dans laquelle un homme amoureux d’une femme mariée liquide le mari de celle-ci. L’histoire sera bien plus complexe. Au centre de l’intrigue, il y a une femme, qui bien malgré elle, mènera plusieurs hommes à leur perte.

Un frère prêt à tout après avoir été sauvé de la banqueroute

Fin décembre 1872, Guillaume Bernays, docteur en droit, se marie en grande pompe avec Julie Pécher, qui deviendra Julie Bernays.

Julie est la fille d’Édouard Pécher, un homme d’affaires anversois, mais aussi l’un des leaders du parti libéral de la Métropole.

Parmi les invités à la cérémonie se trouvent Léon et James Peltzer, deux frères… Armand Peltzer, leur aîné, est absent. Et pour cause, il vit à Buenos Aires où il a développé sa propre affaire comme ingénieur.

Armand est veuf. Ses frères Léon et James Peltzer sont les patrons d’une société d’import-export très bien cotée sur la place d’Anvers. Mais, en 1873, Léon et James sont à deux doigts de sombrer dans une banqueroute frauduleuse.

Armand revient en Belgique et sauve ses frères du désastre financier. À partir de ce moment, Léon, épris d’amour fraternel envers celui qui vient de le sortir de ce mauvais pas, déclare qu’il est désormais prêt à tout pour lui. Une promesse qui ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd…

► Réécoutez les épisodes d’Un crime, une histoire.

Le procès Peltzer dessiné dans le journal britannique "The Graphic"
Le procès Peltzer dessiné dans le journal britannique "The Graphic" © "The Graphic"

Articles recommandés pour vous