Regions Liège

Un deuxième Creaves en terre verviétoise, à Thimister, d’ici avril

Parmi les animaux soignés, des hérissons victimes de tondeuses.

© Creaves l’Hermitage

10 janv. 2022 à 06:32Temps de lecture1 min
Par Olivier Thunus

Un centre de soins et de revalidation pour animaux vivant à l’état sauvage, un creaves, va voir le jour à Thimister-Clermont, à proximité du zoning des Plénesses. Avec une équipe d’une quinzaine de bénévoles, il accueille déjà quelques animaux mais un subside wallon va lui permettre d’augmenter considérablement sa capacité d’accueil. Un accueil notamment dans une sorte de boîte aux lettres.

On peut déposer un animal dans cette boîte 24 heures sur 24. Il y a une petite étiquette qui indique " occupée " et les bénévoles ou moi-même allons alors récupérer l’animal. Pour celui-ci, il y a plusieurs étapes. La première c’est l’accueil dans la boîte. La deuxième c’est dans la petite clinique du centre. Une fois que l’animal va mieux il passe dans un abri de jardin et une fois que le poids est bon et qu’il arrive à se nourrir lui-même, il va passer en extérieur pour se réhabituer au bruit et au climat, avant d’être relâché ", détaille Laurence Strat, responsable de ce creaves.

Grâce au subside obtenu, la capacité d’accueil va être revue fortement à la hausse : " Pour le moment, j’ai une toute petite capacité d’accueil de 20 à 30 animaux et avec ce subside nous passerons à une capacité de 100 à 150 animaux voire plus ", confirme-t-elle.

Le nouveau creaves, baptisé L’Hermitage, devrait être opérationnel d’ici le mois d’avril.

Un hérisson soigné puis relâché dans la nature
Un hérisson soigné puis relâché dans la nature © Creaves L'Hermitage

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous