Monde Amérique du Nord

Un élu exclu du parlement du Tennessee après avoir manifesté pour un encadrement des armes

Justin Jones, élu démocrate du Tennessee, exclu après avoir manifesté pour un meilleur encadrement des armes - AFP (07/04/2023)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Par Belga édité par A.P.

Un élu démocrate du Tennessee, qui avait manifesté il y a une semaine pour un meilleur encadrement des armes à feu après une tuerie dans une école, a été exclu jeudi de la Chambre des représentants de cet Etat américain, à majorité républicaine.

Les élus ont voté à 72 voix pour, et 25 contre, l’exclusion de Justin Jones, qui avait rejoint le 30 mars des centaines de manifestants réclamant une régulation plus stricte des armes à feu quelques jours après une tuerie dans une école chrétienne de Nashville, la capitale de cet Etat du sud, au cours de laquelle six personnes ont perdu la vie, dont trois enfants. Les protestataires étaient entrés dans le Capitole du Tennessee pour interpeller les élus locaux réunis en session. "Qu’est-ce que nous voulons ? Des régulations sur les armes ! Quand est-ce que nous le voulons ? Maintenant !", avaient-ils scandé dans les couloirs.

Un élu exclu du parlement du Tennessee après avoir manifesté pour un encadrement des armes
Un élu exclu du parlement du Tennessee après avoir manifesté pour un encadrement des armes © Belga

Justin Jones avait utilisé un mégaphone pour inviter les manifestants à crier des slogans comme "Le pouvoir au peuple", selon plusieurs médias américains. "Un élu qui a exprimé son opposition peut être exclu, c’est du jamais-vu au Tennessee. Ce n’est jamais arrivé dans notre histoire", a réagi l’élu à la télévision américaine. "Ce que le pays voit, c’est que nous n’avons pas de démocratie au Tennessee", a-t-il poursuivi. "Je vais continuer à les tenir pour responsables de leurs actions […] Il ne s’agit pas seulement de moi, mais aussi d’essayer de réduire au silence et d’exclure le mouvement que nous essayons de porter." Le 28 mars, Audrey Hale, 28 ans, avait forcé l’entrée d’une école primaire chrétienne, la "Covenant School", avec deux fusils d’assaut et un pistolet, semant la mort avant que la police ne l’abatte.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous