Un exploit incroyable : l’Ascension du mont Olympe en portant une personne handicapée

Arrivée au sommet du Mont Olympe.
09 oct. 2020 à 10:13Temps de lecture1 min
Par Christine Tondeur

Ce dimanche 11 octobre, la grande soirée de CAP48 sera consacrée à tous ceux qui se battent au quotidien contre le handicap. D’autres personnes ont aussi des idées originales, comme celle du coureur de fond grec Marios Giannakou.

Un habitué des performances sportives.

Après avoir couru 270 kilomètres dans le désert ou encore 150 kilomètres dans l'Antarctique glacial, Marios vient en effet d’escalader le Mont Olympe, avec, dans un sac spécialement modifié pour la cause, Eleftheria Tosiou, une compatriote, étudiante en biologie qui rêvait d’admirer la Grèce du haut du Mont. Il lui a fallu 10 heures pour atteindre le sommet de 2918 m, une performance qu’il avait déjà réalisée 50 fois.

Loading...

Une ascension déjà réalisée par une personne handicapée, accompagnée de son chien en 2019

Marine Saugeon, une française originaire du Doubs et atteinte de sclérose en plaque a en effet décidé en juillet 2019 de faire l’Ascension du Mont Olympe en récoltant des fonds au profit de la recherche contre la maladie.
Avec son moral d’acier, elle a réussi, avec l’aide d’un guide montagnard pour gravir le final du Mont Olympe, à grimper les 1.800 m qui la séparaient du sommet depuis son point de départ à 1.100 m. Une ascension qu’elle a également souhaitée pour changer le regard autour de la sclérose en plaque.

Sur son compte Facebook, elle publie ceci : " Selon la mythologie grecque, l'Olympe était considéré par les anciens comme un jardin secret dans lequel les dieux pouvaient se cacher des mortels. De la haut, ils contemplaient le monde et observaient avec curiosité la vie des hommes ".

Loading...

Sur le même sujet

Démasquons la lèpre avec Action Damien

Bruxelles Matin

Articles recommandés pour vous