Littérature

Un gueuloir poétique pour faire résonner les mots dans les Galeries du Roi à Bruxelles

Un gueuloir poétique pour faire résonner les mots dans les Galeries du Roi à Bruxelles

© Tous droits réservés

13 mai 2021 à 14:47 - mise à jour 13 mai 2021 à 14:47Temps de lecture1 min
Par Marie Lardinois

Ce jeudi de l’Ascension, les passants des Galeries du Roi à Bruxelles ont pu assister à une performance live hors du commun : un gueuloir poétique organisé dans le cadre de la Foire du Livre.

Faire résonner des mots dans l’espace public, c’est l’objectif du gueuloir poétique organisé ce 13 mai par la Foire du Livre. "Le concept de cette expérience est d’envoyer la poésie de manière bruyante et intempestive auprès du public qui déambule", développe Clément Fourrey, programmateur à la Foire du Livre. Le but : replacer la poésie et la littérature au cœur de la ville, une analogie au Gueuloir de Flaubert. "La littérature peut être partout. On la laisse parfois s’endormir dans les librairies et bibliothèques alors qu’elle a sa place dans l’espace public, de manière orale."

Lire aussi : Apprendre à dessiner un tigre lors d’un atelier avec l’illustrateur de BD Johan Pilet

A Bruxelles et sur Bruxelles

L’évènement s’est organisé en partenariat avec la maison d’édition belge maelstrÖm reEvolution. "Ils ont une collection d’histoires sur Bruxelles qui rassemble des contes et des poésies sur la ville, par des personnes y résidant ou la traversant. On a tiré un tas de textes de cette collection, afin de les lire depuis les fenêtres de la galerie."

Deux textes du concours Libre d’écrire organisé dans les prisons ont aussi été sélectionnés afin d’être mêlés aux autres textes poétiques. "Il y a une grande variété de textes et de tons", continue Clément Fourrey. "Il n’y a pas de thématique précise qui est proposée. C’est un brassage assez large de textes qui parlent de la ville, du voyage, d’expériences plus poétiques."

Alors que la Foire du Livre a dû s’adapter et basculer dans le numérique pour cette édition, organiser un évènement hors du cadre digital est important aux yeux de Clément.

Je pense que l’expérience humaine est fondamentale dans la littérature. Là, on peut se le permettre car on est à plusieurs mètres au-dessus des gens. C’est important d’avoir du liant dans la société, des expériences communes, c’est un élément que permet la culture.

Un gueuloir poétique pour faire résonner les mots dans les Galeries du Roi à Bruxelles
Un gueuloir poétique pour faire résonner les mots dans les Galeries du Roi à Bruxelles

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous