Roland Garros - Tennis

"Un jour sans Roland" : 2012, Goffin rêve éveillé et prend un set à Federer, son idole

David Goffin occupait alors la 109e place mondiale

© ERIC LALMAND - BELGA

Il y a des moments qui font basculer la carrière d’un sportif… Celui-là en fait sans nul doute partie. 3 juin 2012, David Goffin dispute son premier huitième de finale en Grand Chelem. Il faut dire, qu’il dispute son premier Grand Chelem tout court. Repêché comme lucky loser il joue déjà son septième match à la Porte d’Auteuil. Ce match, c’est face à Roger Federer, son idole de toujours. Une rencontre perdue, c’en est presque anecdotique. Un moment inoubliable sans le moindre doute.

David Goffin monte sur le court quelque peu fébrile et anxieux. Stressé par l’événement, le moment, la rencontre. Sportive mais aussi et surtout humaine. Il occupe alors la 109e place mondiale. Une fois que l’échauffement débute, le Belge se détend peu à peu, le tennis et sa concentration aidant. Au point qu’il tient la dragée haute à Roger Federer, alors troisième joueur mondial. Totalement décomplexé, David remporte le premier set, 7-5.

Federer se rend compte du fait que son adversaire du jour est sérieux et durcit le jeu. David n’est pas encore au niveau pour remporter les sets suivants, mais offre malgré tout une belle résistance au Suisse. Son tennis fait plaisir à voir, et on sent surtout qu’il prend du plaisir à le pratiquer. Le match se conclut sur le score de 5-7, 7-5, 6-2, 6-4.

En fin de rencontre, Roger félicite David. Les deux hommes s’échangent des mots très sympathiques au micro. Et comme le dit Roger, désormais, il saura qui est David Goffin. Alors que les deux hommes quittent le court ensemble, sous les applaudissements nourris du public.

Les premiers "Jours sans Roland"

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous