RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Un kilomètre de rayons d’archives, les dossiers sur les dommages de guerre sont accessibles à Mons

Les archives sur les dommages de guerre à Mons

Pendant la seconde guerre mondiale, de nombreuses maisons et entreprises ont été détruites par les bombes, en Belgique. Pour obtenir des indemnisations, des demandes ont été introduites. Des dossiers de dommages de guerre que les Archives de l’Etat viennent de rendre accessibles au public à Mons.

Au total, il y a 50.000 dossiers avec des documents très diversifiés, " on a le constat des dégâts. Il y a les rapports d’experts qui sont envoyés sur place. Toutes les pièces justificatives donc la personne doit prouver qu’il y a un lien immédiat entre les évènements de guerre et les dommages subis. On peut avoir des détails assez précis sur ce qui s’est passé tel jour, à telle heure, sur les bombardements. On a également des plans de maisons, parfois même des photos ", explique Laurent Honoré, le chef du service des Archives de l'Etat à Mons.

Une mine d’or pour les passionnés de généalogie

J’ai retrouvé la trace d’une de mes grandes tantes, Héloïse. Elle tenait un café à Binche. Un bâtiment qui a été très endommagé pendant la guerre. Il est écrit que le plafond a été fendu en deux. Les factures sont là. On découvre les coûts du matériel et de la main-d’œuvre, à l’époque. C’est vraiment intéressant ", précise Emmanuel Bougard, un passionné de généalogie. Ces dossiers attirent des hennuyers à la recherche de leur histoire familiale et bien d’autres profils, " cela pourrait susciter l’intérêt de personnes qui habitent un logement ayant subi des dégâts pendant la guerre et qui veulent en savoir plus sur l’histoire de leur maison. Beaucoup d’historiens qui se penchent aussi sur certains villages et des communes "

Articles recommandés pour vous