Regions Liège

Un moment d’intense émotion, aux fastes de la police liégeoise

Le commissaire en chef Chrsitian Beaupère, et l’inspecteur Maxime Pans

© Michel Gretry

09 sept. 2022 à 13:23Temps de lecture1 min
Par Michel Grétry

Les fastes de la police, c’est une cérémonie protocolaire qui se répète à chaque rentrée de septembre. Cette année, elle a revêtu un caractère particulier, puisqu’à la fin du mois, le chef de corps Christian Beaupère passe le flambeau à Jean-Marc Demelenne. Des discours, des cadeaux pour saluer le départ à la retraite du commissaire en chef, et puis, sur le coup de quinze heures, l’arrivée de Maxime Pans, cet agent qui, voici trois ans, lors d’un banal contrôle routier, a été très grièvement blessé par balle, avant que le tireur ne soit abattu. Poignées de mains et embrassades, sous les applaudissements fournis, et les larmes, de l’assistance.

Articles recommandés pour vous