Icône représentant un article video.

Journal du classique

Un musicien a réalisé un mashup de 60 œuvres de musique classique et le résultat est plus qu’étonnant

Loading...
07 avr. 2022 à 14:40 - mise à jour 06 juil. 2022 à 07:23Temps de lecture1 min
Par Céline Dekock

Et si trois pianistes se rassemblaient pour interpréter, simultanément, des œuvres de compositeurs classiques issues de différents styles et périodes musicaux ? Ce serait à coup sûr une véritable cacophonie… Eh bien, pas nécessairement. Le musicien et arrangeur Grant Woolard a rassemblé une soixantaine œuvres de compositeurs en un seul grand mashup de musique classique.

Le mashup est un genre musical hybride. On parle généralement de mashup pour parler d’une chanson produite à partir de la superposition de deux voire trois chansons ou musique préexistante. Mais si cette pratique est assez courante dans le genre musical pop, il l’est beaucoup moins dans l’univers de la musique classique. Et pourtant, on peut en obtenir des résultats assez impressionnants.

Le musicien et producteur Grant Woolard a ainsi composé un mashup rassemblant, de manière harmonieuse, une soixantaine d’œuvres classiques. En six minutes, il convoque pas moins de 33 compositeurs issus de différentes périodes – romantique, classique et baroque.

Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela fonctionne assez bien. Dans sa première vidéo, postée il y a déjà six ans, il représente visuellement les différentes œuvres utilisées sur une portée, chaque note étant représentée par la tête de son compositeur.

Nous vous laissons juger par vous-même et essayer d’identifier chacun des œuvres. (Et si vous voulez connaître la liste complète, elle se trouve dans la description de la vidéo sur la chaîne YouTube de Grant Woolard).

Et pour les fans d’anciens jeux vidéo Nintendo, Woolard a également composé un mashup reprenant tous les thèmes de ces jeux qui ont bercé notre enfance, de Mario aux Pokémons, en passant par Zelda et Donkey Kong.

Loading...

Sur le même sujet

Insolite : quand un restaurant portant le nom "Amadeus" utilise une drôle de partition de musique pour son menu

Journal du classique

PianoVision, l’application en réalité augmentée qui vous aide à apprendre à jouer du piano

Journal du classique

Articles recommandés pour vous