RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Un nouveau mur d’expression libre pour les graffeurs à Mons

Une partie du mur d’expression libre du Grand Large.
16 mai 2022 à 08:09 - mise à jour 16 mai 2022 à 08:10Temps de lecture1 min
Par Thomas de Brouckère

Une jam de graffiti s’est déroulée à Mons durant toute la journée de ce samedi dans le cadre de la Mons Street Party.
Un ensemble de graffeurs ont pu s’exprimer sur des murs mis à leur disposition. L’occasion aussi d’inaugurer un nouveau mur d’expression libre sur ce site près du Grand Large qui accueille aussi l’un des deux skateparks montois.

Un mur sur lequel les artistes aguerris ou pas, pourront laisser libre cours à leur imagination. Un tableau de béton qui restera accessible aux graffeurs en permanence afin de leur permettre de s’exprimer mais aussi d’apprendre aux contacts d’artistes plus expérimentés.

"Des murs partout en Belgique"

À l’origine de ce projet, l’ASBL MARS, l’ASBL Propaganza et le comptoir des ressources créatives de Mons. "On estime que c’est vraiment important d’avoir des lieux comme celui-ci pour laisser s’exprimer la créativité des gens. Un lieu aussi où les jeunes graffeurs vont pouvoir s’entraîner et partager avec des artistes plus aguerris. On milite depuis longtemps pour qu’il y ait ce type d’endroit dans toutes les villes. Ce qui est bien ici à Mons, c’est qu’il y en avait déjà 4 à la base", explique Julien Piloy le responsable du collectif Propaganza qui promeut le graffe et le Street Art. Les autres sites se situent à Mons à l’Allée des oiseaux, à Nimy où il y en a 2 et à Ghlin dans le quartier du Festinoy.

Pas n’importe quoi

Un mur d’expression libre qui a tout de même ses limites, la ville de Mons veillera à ce qu’aucun message discriminant n’apparaisse sur ce mur. "Il y aura un contrôle hebdomadaire du site et si nécessaire, la cellule anti-tags de la commune interviendra pour faire disparaître les graffitis offensants", explique Ruddy Vermote du service prévention de la Ville de Mons.

Un nouveau mur d'expression libre pour les graffeurs à Mons

Un nouveau mur d'expression libre pour les graffeurs à Mons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Ukraine : le street art résiste à Odessa, en peignant des chats patriotes sur les murs de la ville

Exposition - Accueil

Auderghem au cœur du street art belge

Regions Bruxelles

Articles recommandés pour vous