RTBFPasser au contenu
Rechercher

Espace

Un nouveau système de planète découvert proche de la Terre

21 juin 2022 à 06:30Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

Les astronomes du MIT ont découvert un nouveau système multiplanétaire à seulement 33 années-lumière de la Terre, ce qui en fait l’un des systèmes multiplanétaires connus les plus proches.

Le système a été découvert par une équipe du MIT grâce au Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS) de la NASA, composée de Katharine Hesse, George Ricker, Sara Seager, Avi Shporer, Roland Vanderspek et Joel Villasenalong et de divers collaborateurs d’institutions du monde entier. Ils présenteront leurs découvertes lors de la réunion de l’American Astronomical Society à Pasadena, en Californie.

Cerise sur le gâteau, deux des planètes ressembleraient à la Terre, orbitant autour d’une petite étoile naine M, nommée HD 260655. Les astronomes ont cependant confirmé qu’elles ne sont probablement pas habitables en raison de températures trop élevées pour maintenir l’eau de surface liquide. D’après leurs calculs, la planète intérieure (plus proche de son étoile) aurait une température de 436 °C et la planète extérieure serait à 286 °C.

Loading...

Michelle Kunimoto, post-doctorante à l’Institut Kavli d’astrophysique et de recherche spatiale du MIT et l’un des principaux scientifiques de la découverte, a déclaré dans un communiqué : "Nous considérons que cette plage en dehors de la zone habitable est trop chaude pour que de l’eau liquide existe à la surface."

Pas de vie mais une étude prometteuse

Même si l’on ne trouvera pas de traces de vie sur ces deux planètes, les astronomes peuvent examiner de près les propriétés des deux planètes et étudier leurs atmosphères. Toute étude pourra permettre une meilleure compréhension des planètes, qu'elles puissent accueillir la vie ou pas.

La planète intérieure, nommée HD 260655b, tourne autour de l’étoile tous les 2,8 jours et est environ 1,2 fois plus grande que la Terre et est plus dense. La planète extérieure, au nom de HD 260655c, orbite autour de l’étoile tous les 5,7 jours et est 1,5 fois plus grande que la Terre mais est moins dense.

Michelle Kunimoto explique : "Les deux planètes de ce système sont chacune considérées parmi les meilleures cibles pour l’étude atmosphérique en raison de la luminosité de leur étoile. Y a-t-il une atmosphère riche en volatils autour de ces planètes ? Et y a-t-il des signes d’espèces à base d’eau ou de carbone ? Ces planètes sont des bancs d’essai fantastiques pour ces explorations."

Sur le même sujet

La Chine aurait-elle découvert des signaux extraterrestres ?

Espace

Perseverance sur Mars capture une tête de serpent et une pierre en équilibre dans le delta d’un fleuve

Espace

Articles recommandés pour vous