Un physicien belge au Collège de France

Marc Henneaux - Physicien belge au Collège de France

© RTBF

06 mars 2020 à 13:55Temps de lecture3 min
Par I.L. avec Françoise Baré

Il est Hennuyer et a étudié à l'athénée Raoul Warocqué à Morlanwelz. Il a la bosse des maths depuis tout petit. Pour lui les mathématiques, c’est une seconde langue maternelle. Une formule scientifique porte même son nom. Il vient de quitter son poste de professeur de physique à l'ULB pour prendre sa retraite, mais sa vie scientifique est loin d’être terminée.  Marc Henneaux vient d’être élu au prestigieux Collège de France à Paris.

Ce collège de savants, créé au 16ème siècle, est un privilège rare pour un Belge. Il y donnera des cours ouverts à tous, sur ses propres théories physiques très novatrices. Nous l’avons rencontré juste avant sa leçon inaugurale, prononcée devant un amphithéâtre très attentif.

Après 40 ans de recherches, d’exposés et de cours, Marc Henneaux a des planches. Pourtant juste avant de monter sur l’estrade, il a un peu le trac.  A ce moment, le brillant physicien vit en quelques sortes l’expérience de la faille temporelle. Il se sent soudain téléporté dans sa jeunesse au moment de passer un examen : " C’est un rite d’initiation d’entrée au Collège de France par lequel il faut passer ", dit-il. Puis il se fait philosophe : " Je n’ai jamais réfléchi auparavant où j’arriverais un jour. On fait ce qu’on aime et cela nous conduit là où nous devons être ".  

Il a beaucoup travaillé cette leçon inaugurale intitulée "Symétrie et Gravitation ", car le challenge est de parler au plus grand nombre, du fonctionnement du monde et de ses lois physiques.  

Une cérémonie ancestrale

Le professeur Thomas Römer, président du Collège de France, introduit tout d’abord le nouveau membre, juste avant sa leçon inaugurale : " Marc Henneaux est un physicien exceptionnel avec une grande idée de la beauté et de l’élégance mathématique de la théorie ".  

Thomas Römer, président du Collège de France, introduisant Marc Henneaux
Thomas Römer, président du Collège de France, introduisant Marc Henneaux © RTBF

Avant sa leçon inaugurale, Marc Henneaux se présente devant le Collège de France.  https://www.youtube.com/watch?v=W3xdo5n-Qy4

La cérémonie au prestigieux Collège de France n’a pas changé depuis 500 ans. Les nouveaux adhérents ont le devoir d’exposer durant une heure sans s’arrêter, sans digresser.   

Marc Henneaux explique le contenu de ses cours futurs aux autres élus du collège, à ses amis physiciens mais aussi aux quidams intéressés par le savoir et la science.  "…La physique du XXè siècle a connu deux grandes révolutions : la théorie de la relativité d’Einstein et la théorie qui décrit le monde des atomes, des particules élémentaires et de leurs interactions …".  Car les équations d’Einstein n’ont pas de secrets pour lui et il ne se lasse pas d’admirer et de transmettre ce qu’il estime être d’une beauté absolue. 

Sa femme, ses trois enfants et sa petite fille de 13 ans sont aussi dans l’assemblée.  Ils ne cachent pas leur fierté, mais ils aiment rappeler la simplicité du personnage qui préfère parler peinture, musique ou encore rouler à vélo au Mont Ventoux, que de parler physique en famille.

En toute humilité, il ne manque pas de remercier ses professeurs de l’athenée qui lui ont donné la passion de la science et des mathématiques lorsqu’il était encore en secondaires.  

On ne va pas au Collège de France c’est le Collège qui vient aux savants

© RTBF

Pour entrer au Collège de France, il n’y a pas de candidature à remettre.  Il faut tout d’abord être sollicité par son président.  Ensuite l’ensemble du collège des professeurs décide de son élection.

Pour Marc Henneaux c’est chose faite.  Désormais, il dispensera chaque semaine, deux heures de cours dans un amphithéâtre ouvert à tous gratuitement. Dans son cursus il tentera de faire comprendre le mariage potentiel entre les théories d’Einstein et la mécanique quantique (physique moderne du XXè siècle).

Toutes les matières et tous les savoirs sont dispensés au collège de France, chaque jour depuis sa création par François Ier en 1530.

 

Leçon inaugurale de Marc Henneaux : "Symétrie et Gravitation" https://www.college-de-france.fr/site/marc-henneaux/inaugural-lecture-2020-03-05-18h00.htm

 

 

 

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous