RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article audio.

Week-end Première

Un poète qui questionnait l'existence : Fernando Pessoa

Week-end 1ère

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Lizsa est autrice, compositrice, interprète, mais c'est pour son amour de la poésie que nous la retrouvons désormais dans Week-end Première. Elle nous emmène aujourd'hui aux portes de Lisbonne, la ville de Fernando Pessoa.

Pessoa écrivait aussi sous d'autres noms, il imaginait la vie de ces autres-lui-même, il leur construisait des biographies. Chacun de ces personnages avait sa propre voix, son propre rythme, son propre paysage intérieur, explique Lizsa

Et pourtant derrière, c'était toujours Fernando. Cet homme qui menait une vie de modeste employé de bureau et passait beaucoup de temps dans les cafés. Cet homme qui faisait tous les jours le même trajet en tramway. Cet homme qui inventa un langage aussi vaste que l'océan et disait de lui : "Je suis plusieurs". Cet homme qui, dans 'Le Livre de l'Intranquillité', a écrit : 

Chacun de nous a son propre alcool.
Je trouve assez d'alcool dans le fait d'exister.

 

Fernando Pessoa est né en 1888 et mort en 1935. Le fleuve qui traverse sa ville coule à travers lui. De son vivant, il n'a publié qu'un seul livre, outre les poèmes publiés dans les revues qu'il créait.

Le reste a été retrouvé après sa mort, dans une grande malle : plus de 27000 documents.

L'unique livre publié, 'Messages', est un recueil de poèmes historiques sur le Portugal. Une manière pour lui d'élever son pays qu'il aimait vers un autre horizon que celui qu'imposait la politique autoritaire de Salazar.

Pessoa voulait faire du Portugal un lieu de multiculturalisme, d'universalisme, que chaque pays porte en lui tous les pays du monde. Il disait d'ailleurs :

Tout vaut la peine tant que l'âme n'est pas petite. 

Pessoa se battait contre l'étroitesse intellectuelle, avec son arme, l'écriture. Ecoutez ses poèmes...

Sur le même sujet

L’écrivain Mustafa Kör sera nommé Poète national le 23 mars

Littérature

"Lyrikline", la plateforme internationale qui veut sauver la poésie

Littérature

Articles recommandés pour vous