Cinéma

Un quartier de Los Angeles s’élève contre le tournage de "Fast and Furious"

© Patrick T. FALLON / AFP

29 août 2022 à 08:03Temps de lecture1 min
Par Belga

Un quartier de Los Angeles qui avait servi d’arrière-plan aux films "Fast and Furious" a été le théâtre vendredi de manifestations contre le tournage du prochain volet de la saga automobile, soutenant que ses rues subissaient depuis une épidémie de courses urbaines illégales.

Les habitants ont exprimé leur colère en amont du tournage prévu ce weekend à Angelino Heights, quartier historique proche du centre-ville de Los Angeles. L’endroit est le lieu de résidence fictif de Dominic Toretto, personnage incarné par l’acteur Vin Diesel dans la saga.

Il y est question de courses illégales, des "streets takeovers", littéralement "prises de contrôle des rues", où une foule se rassemble généralement la nuit pour voir des amateurs de voitures faire vrombir leurs moteurs à haute vitesse à travers les rues de la ville.

Pour Damian Kevitt, un riverain et fondateur de l’association SAFE, qui s’élève contre la pratique, "Fast and Furious" a permis de "glorifier une activité illégale" transformant Angelino Heights en une "destination touristique pour les courses de rue illégales".

"Les vendredis, les samedis, les dimanches soir, il va y avoir, trois, quatre, cinq, six voitures à venir ici pour faire des burnouts, et des donuts", des manœuvres où les conducteurs font crisser leurs pneus, assure Damian Kevitt.

Il n’y avait pas de courses de rue dans le quartier avant que "Fast and Furious" n’y soit tourné.

SAFE exhorte la ville à installer des ralentisseurs et à instaurer une tolérance zéro pour les courses de rue. L’association a également demandé à Universal d’ajouter une mention dans "Fast and Furious" incitant à ne pas prendre part à de telles courses. Universal n’avait pas répondu dans l’immédiat aux sollicitations de l’AFP.

Le premier film "Fast and Furious" est sorti en 2001 et la franchise est depuis devenue la huitième série de films la plus importante de l’histoire au box-office, engrangeant 6,6 milliards de dollars en l’espace de 10 films.

"Fast and Furious 10", le 11e volet de la saga, doit sortir en mai prochain.

Articles recommandés pour vous