RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

Un rendement moyen de 9,08% pour les fonds de pension belges l'an dernier

04 févr. 2022 à 12:09Temps de lecture2 min
Par Belga

Les fonds de pension belges ont enregistré un rendement moyen de 9,08% l'an dernier, ressort-il du bilan 2021 de l'organisation sectorielle PensioPlus, qui représente ces fonds de pension. Avec un taux d'inflation de 5,71%, le rendement réel de ces derniers s'est élevé à 3,37%.

Avec des taux d'intérêt bas, une inflation élevée, donc, et une faible croissance de l'emploi et de la productivité, l'environnement actuel est très défavorable au financement des pensions et des épargnants, a situé PensioPlus. Tant que l'inflation reste supérieure aux taux d'intérêt, les obligations ne constituent en effet plus une valeur refuge.

L'investissement sans risque pour les pensions n'existe plus

Celui qui épargne pour sa pension est donc obligé de prendre plus de risques pour obtenir des rendements. L'atout des fonds de pension est qu'ils sont des investisseurs à long terme, très diversifiés et qui investissent principalement dans l'économie réelle. "L'investissement sans risque pour les pensions n'existe plus. L'épargnant doit prendre des risques pour obtenir des rendements mais l'horizon temporel est son principal atout", développe l'organisation sectorielle. "Plus il investit à long terme, moins il y a de risques. Par conséquent, investir dans les actifs réels à long terme est toujours rentable", résume-t-elle.

44% d'investissement en actions

Conséquence: l'an dernier, les fonds de pension belges ont donc investi 44% de leurs actifs en actions, soit le niveau le plus élevé depuis 2008. Entre 75 et 80% ont été investis dans des actifs réels.

En 2019, les fonds de pension belges avaient connu une année record, avec un rendement moyen de 15,24%. Un an plus tard, ce taux avait chuté à 4,59%, avant de remonter, donc, à 9,08% en 2021.

Il est toutefois plus important d'examiner le long terme, souligne PensioPlus. À 10 ans, le rendement annuel moyen était de 6,94% (5,18% en termes réels), à 20 ans de 5,10% (3,10% en termes réels) et à 30 ans de 6,34% (4,37% en termes réels).

Sur une période de 37 ans, les fonds de pension réalisent un rendement annuel réel après inflation de 4,63%. Celui qui a investi 100 euros dans un tel fonds en 1985 a désormais plus de 1.105 euros, ce qui, après correction de l'inflation, correspond à 515 euros, illustre l'organisation sectorielle.

En 2021, le deuxième pilier des pensions, celui des fonds de pension et des assurances groupe, comptait 3,98 millions d'affiliés, dont 2,3 millions d'hommes et 1,7 million de femmes et 3,6 millions d'employés et près de 600.000 indépendants.

Parmi la population active, 74% bénéficient d'une pension complémentaire. Les réserves acquises s'élèvent en moyenne à 24.106 euros (29.721 euros pour les hommes et 16.313 euros pour les femmes).

Plus de deux millions d'affiliés, donc plus de la moitié des participants au deuxième pilier, le sont à un fonds de pension, selon les données de PensioPlus.

 

Sur le même sujet

Réforme des pensions : Karine Lalieux s’explique

QR

"QR le débat" : Réforme des pensions : quels montants en fin de carrière ?

QR

Articles recommandés pour vous