Basket

"Un rêve qui se réalise" : Maxime Depuydt euphorique après l’entame parfaite des Belges au Mondial de basket 3x3

Maxime Depuydt, joueur des Belgian Lions en Basket 3x3.

© Tous droits réservés

Que demander de plus ? Parmi les favoris de leur poule, a fortiori à domicile devant leurs supporters, les 3x3 Lions ont parfaitement négocié leur entrée en matière en Coupe du monde.

Sans (trop) trembler, ils ont en effet pris la mesure des deux équipes a priori les moins fortes du groupe, d’abord en dominant la Slovénie (16-21) puis en venant à bout de l’Egypte en fin de soirée (21-12).

Un 2/2 parfait qui augure que du positif pour la suite et qui satisfait évidemment les joueurs belges. Novice dans l’équipe et absent aux Jeux de Tokyo, Maxime Depuydt savourait cette entrée en matière, au micro de Lancelot Meulewaeter : "Une journée assez incroyable. C’est un rêve pour moi de pouvoir disputer une grande compétition avec l’équipe nationale. Un peu de stress au début, lors du premier match, où je découvrais vraiment toutes les sensations. Mais je savais qu’après j’allais trouver mes marques et évoluer à mon niveau."

Invité surprise appelé à soulager Thibaut Vervoort au scoring, Depuydt a effectivement mis un match à trouver ses marques, à monter en régime, avant de délivrer une superbe partition face à l’Egypte : "Je connais mon rôle. Je savais que le premier match allait être un peu tendu mais j’ai confiance en mes capacités pour aller scorer. C’est vraiment le début de tournoi idéal. On n’avait pas droit à l’erreur et on a tenu notre rang."
 

Un public de passionnés : "meilleur feeling" de la carrière de Depuydt

Joueur pro à Liège, Depuydt a été subjugué par l’accueil du public anversois qui n’a pas cessé d’haranguer ses troupes : "C’est incroyable. C’est vraiment le meilleur feeling que j’ai eu dans ma carrière." explique-t-il.

Restent désormais les gros morceaux du groupe à se farcir : l’Autriche et surtout les Etats-Unis. Mais là aussi, Depuydt se montre confiant : "On savait que notre 2e journée de compétition allait être un cran au-dessus. Mais c’est peut-être pas plus mal d’avoir pu commencer par des équipes un peu plus "faibles", même si en basket 3x3 tout est possible. Dans tous les cas, c’était une bonne préparation, on aborde ce 2e jour en pleine confiance."

 

Articles recommandés pour vous