RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du classique

Un Stradivarius entendu dans le "Magicien d’Oz" pourrait atteindre le prix record de vente aux enchères de 19 millions d’euros

Lobby Card For &#39 ; The Wizard Of Oz&#39 ;

Les cinéphiles ont pu l’entendre dans "La Rançon du bonheur" ou encore "Le Magicien d’Oz". Un rare stradivarius de 308 ans sera mis aux enchères le 9 juin prochain par la maison spécialisée Tarisio. Il pourrait établir un nouveau record de vente pour un violon, puisqu’il est estimé à plus de 15 millions d’euros

Cet instrument à cordes, surnommé "Da Vinci", a été fabriqué par Antonio Stradivari en 1714. Cette date coïncide avec "l’âge d’or" du célèbre luthier italien, qui se situe entre les années 1710 et les années 1730. A cette époque, il réalise ses plus beaux instruments dont le stradivarius qui sera bientôt en vente chez Tarisio. Selon la maison spécialisée, c’est la première fois en quinze ans qu’un violon confectionné durant "l’âge d’or" de Stradivari est proposé aux enchères.

Cette pièce de collection a fait la une du New York Times le 27 avril 1924, après qu’elle a été achetée pour 25.000 dollars par le violoniste Toscha Seidel. Ce stradivarius est resté en sa possession durant près de 40 ans. Le virtuose russo-américain s’en est notamment servi pour enregistrer la bande-son de nombreux films hollywoodiens des années 40, dont "La Rançon du bonheur" et "Le Magicien d’Oz".

"Nous avons l’immense plaisir de présenter cet instrument, dont la voix exquise nous parle encore à travers de nombreux enregistrements classiques et bandes sonores interprétées par l’incomparable Toscha Seidel", a déclaré Carlos Tome, directeur chez Tarisio, dans un communiqué. "Nous ne pouvons qu’imaginer le frisson que cet instrument a généré pour d’innombrables musiciens et spectateurs au fil des siècles".

Stradivarius vs Guarnerius, deux violons aux enchères

Ce stradivarius passera sous le marteau le 9 juin prochain. Il pourrait être adjugé entre 16 et 20 millions de dollars (entre 15 et 19 millions d’euros), selon les informations de Variety. Il peut dès lors potentiellement devenir le violon le plus cher jamais vendu aux enchères en dépassant les 15,9 millions de dollars auxquels a été vendu un autre stradivarius en 2011.

Le "Da Vinci" de Seidel aura toutefois de la concurrence auprès des collectionneurs puisque la maison Aguttes mettra aux enchères, le 6 juin, un autre violon d’exception. Il s’agit d’un Guarnerius "del Gesù". Il a été fabriqué en Italie en 1736 par le légendaire luthier et grand rival d’Antonio Stradivari, Bartolomeo Giuseppe Guarnerius. Autre particularité : il appartient depuis plus de 20 ans au violoniste français Régis Pasquier.

La maison Aguttes affirme que cela fait plus de dix ans qu’aucun violon Guarnerius "del Gesù" n’est passé en vente. Et qui dit lot d’exception dit estimation tout aussi grandiose : entre 4 et 4,5 millions d’euros. Soit cinq fois moins que le "Da Vinci" de Seidel. La guerre des violons est lancée.

Loading...

Sur le même sujet

Enchères : "The Rock", le plus gros diamant blanc jamais vendu, a été adjugé à 17,8 millions d'euros

La Marilyn de Warhol n’est pas le tableau le plus cher du monde : voici ceux qui coûtent plus de 200 millions de dollars

Economie

Articles recommandés pour vous