Santé physique

Un test oculaire pour prédire les maladies cardiovasculaires ?

Un test oculaire pour prédire les maladies cardiovasculaires ?

© Norman Zeb

07 oct. 2022 à 09:30Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Un test mixant intelligence artificielle et test oculaire pourrait prédire avec précision le risque d'une maladie cardiaque d'une personne. Encore à l’étude, ce test réalisable en une minute pourrait se substituer à une prise de sang.

Si les yeux sont le reflet de l’âme, bientôt, ils pourraient donner des informations sur votre santé cardiaque. Des chercheurs britanniques planchent sur un test oculaire couplé à une intelligence artificielle. Cette technologie permettrait de prédire les maladies cardiovasculaires entrainant un décès. Les résultats de cette recherche sont publiés dans la revue British Journal of Ophthalmology.

La rétine fournit des indices précieux sur le risque cardiaque

Selon de récentes études, des veines présentes dans la rétine, appelées artérioles et veinules, peuvent donner une information sur le développement d’une maladie cardiovasculaire. En partant de ce postulat, les chercheurs ont développé une intelligence artificielle baptisée QUARTZ capable d’analyser "l'imagerie vasculaire rétinienne ainsi que les facteurs de risque connus pour prédire la santé vasculaire entraînant un décès", explique un communiqué.

Pour mener à bien leur recherche, les spécialistes se sont basés sur les images rétiniennes de plus de 88.000 Britanniques âgés de 40 à 69 ans. Ils ont alors analysé la largeur, la surface des vaisseaux et le degré de courbure (tortuosité) des artérioles et des veinules de la rétine.

Grâce à ces informations, ils ont créé différents modèles de prédictions pour les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques et la mort par maladie cardiovasculaire.

Par la suite, ils ont appliqué ces modèles par rapport aux images rétiniennes de 7.411 participants issus de l’étude European Prospective Investigation into Cancer (EPIC)-Norfolk. Les volontaires, âgés de 48 à 92 ans, ont été suivis pendant 7 à 9 ans.

Un test rapide et fiable

L'intelligence artificielle est parvenue à des performances de prédictions similaires à celle du score de risque clinique de Framingham, un calcul de référence qui permet une estimation des risques cardiovasculaires sur les dix prochaines années.

"Dans la population générale, [ce test] pourrait être utilisé comme une forme sans contact de bilan de santé vasculaire systémique pour trier les personnes à risque moyen à élevé de mortalité circulatoire pour une évaluation plus approfondie des risques cliniques et une intervention appropriée", concluent les chercheurs dans un communiqué. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous