Tipik - Pop Culture

Un Youtubeur écossais visite Charleroi : "Tu ne t’attends pas à ça dans "la plus moche ville du monde"

Loading...

Un fan de foot écossais, à la tête de la chaine YouTube "Footy Adventures", qui parcourt l’Europe de stade en stade, a posé ses valises à Charleroi pour assister le 26 août au match opposant le Sporting Charleroi au Club de Bruges mais aussi visiter la cité qui porte depuis quelques années la triste étiquette de "plus moche ville du monde".

C’est en 2008 que les lecteurs du journal néerlandais Volkskrant élisaient Charleroi, la ville la plus laide au monde. Une image bien sinistre dont la ville a du mal à se défaire malgré son riche patrimoine, sa grande rénovation lancée il y a une dizaine d’années et les projets d’envergure qui l’attendent (comme le parc d’attractions Legoland qui devrait ouvrir en 2027 sur le site Caterpillar).

Sam, le Youtubeur accro au ballon rond, est donc parti explorer "Charleroye" comme il le prononce de manière incertaine. Est-ce la ville la plus déprimante du monde ? Est-ce la plus moche ville du monde ? se demande-t-il en introduction. En 18 minutes de vidéo (visionnée 92.000 fois) sa réponse est non.

Si face à l’usine de Thy-Marcinelle il parle de "grosse usine déprimante” et devant le canal Charleroi-Bruxelles il lâche carrément “Ça pue, l’odeur n’est pas fantastique pour être honnête", ses commentaires sont bien plus enthousiastes par la suite. "Ce n’est pas morose. Ville plutôt cool" déclare-t-il à propos d’un centre commercial au cœur de Charleroi. Arrivé à soin hôtel il poursuit : "Ce quartier et cet hôtel où je me trouve actuellement c’est réellement agréable. Tu ne t’attends pas à ça dans ‘la plus moche ville du monde’. Ma perception est en train de changer." A l’approche du stade son enthousiasme grandit encore : "c’est probablement un stade mieux entretenu que la plupart de ceux en Écosse. Regardez ! C’est vraiment bien. La plus moche ville du monde n’a rien de cela. C’est génial !” Une fois dans les gradins il parle d'"ambiance phénoménale" et est épaté par la "pyrotechnie" que maitrisent certains supporters. En conclusion il s’exclame, ravi : " J’ai passé des moments incroyables. J’espère que nous avons cassé quelques-uns des stéréotypes […] j’ai vécu des instants exceptionnels". Il cite encore la gentillesse des personnes rencontrées et la qualité du football. Enfin il clôture : "Si vous êtes en Belgique, je recommande ce lieu. Venez voir par vous-mêmes !"

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous