Regions Liège

Une annulation de dernière minute : le tram de Liège sous haute tension

Une demi-rame, lors de son arrivée à Droixhe au tout début septembre

© Tous droits réservés

16 sept. 2022 à 09:43 - mise à jour 16 sept. 2022 à 11:04Temps de lecture1 min
Par Michel Grétry

Pour le premier jour de la semaine de la mobilité, ça fait plutôt mauvais genre : la première présentation officielle d’une rame du futur tram de Liège, à la presse et aux travailleurs des TEC, programmée pour ce vendredi en début d’après-midi, a été annulée, en urgence, en fin de matinée. Sans la moindre explication…

Alors, pourquoi ? A l’évidence, l’heure n’est pas aux réjouissances entre les divers partenaires, la ville, la région, et le constructeur. Les retards de chantier exacerbent les tensions. Depuis quelques jours, les noms d’oiseaux volent. Le groupe Colas semble pourtant avoir enfin mis les moyens humains nécessaires : ça s’active sur divers tronçons. Mais sans toujours respecter la concertation avec les divers pouvoirs publics. La décision, abrupte, de ne pas autoriser les visites au centre de maintenance, où les deux premières rames 5119 et 5120 sont arrivées, et où deux autres sont prévues dans les semaines à venir, constitue vraisemblablement le signe d’un malaise qui ne s’apaise guère. De quoi générer de nouveaux allongements de délai ? Les divers intervenants se taisent dans toutes les langues.

Et pour celles et ceux qui se réjouissaient de voir le tram, voici quelques images de l'arrivée des rames

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

A Liège, un tram devenu tortillard

Regions

Articles recommandés pour vous