Vivre Ici

Une association bruxelloise publie un livre pour enfants censuré en Russie et Hongrie

© Juste une famille

L’association bruxelloise Forbidden Colours vient de publier en français-néerlandais "Juste une famille", un livre pour enfants censuré en Hongrie et en Russie. Ce livre rassemble deux histoires qui ont comme personnages principaux des enfants issus de familles homoparentales.

Ces histoires ont été écrites en Espagne en 2018 par l’auteur Lawrence Schimel et l’illustratrice Elina Braslina. Elles racontent le quotidien somme toute banal d’un jeune garçon qui se réveille avant ses deux mamans et qui partage son petit-déjeuner avec son chat. Dans l’autre, il s’agit d’un petit chien espiègle qui empêche une petite fille et ses deux papas de s’endormir.

Quelques années plus tard, l’association hongroise pour les familles arc-en-ciel décide de publier une édition rassemblant les deux histoires sous le titre "Quelle famille !". L’idée était de pouvoir offrir des exemples de familles homoparentales dans la littérature jeunesse dans un pays où les droits des personnes LGBTQIA+ sont régulièrement bafoués. Au bout de quelques semaines, la librairie responsable de la vente du livre a été condamnée à une amende. "Le libraire aurait enfreint les règles en omettant d’avertir correctement ses clients sur le fait que le livre présentait du contenu qui s’écarte de la norme." explique Vincent Reillon, chargé de communication de l’association Forbidden Colours. "Les librairies qui vendaient le livre ont ensuite été tenues d’apposer une étiquette sur le livre indiquant qu’il présente des modèles de comportement qui diffèrent des rôles de genre traditionnels."

Le fait que les enfants du livre aient deux mamans ou deux papas n'est pas le sujet principal de l'histoire.

Un mois plus tard, l’histoire se répète en Russie. Le 16 août 2021, la Fondation russe LGBTQIA+ Sphere publie une version du même livre en Russie. "En raison de la loi sur la 'propagande anti-LGBT auprès des mineurs' adoptée en 2013, Sphere a été obligée d’ajouter une mention '18 +' sur la couverture de ce livre pour enfants, mettant en lumière l’absurdité de cette loi." Le livre n’est finalement pas commercialisé et uniquement distribué à certaines organisations LGBTQIA+ régionales. Quelques mois plus tard, en octobre 2021, le bureau de Sphere est fouillé par les autorités. Celles-ci découvrent des exemplaires du livre et décident de liquider l’association.

"Depuis plus d'une décennie, la communauté LGBTQIA+ est soumise à de fortes pressions dans les deux pays. Les régimes de Hongrie et de Russie font de la communauté un bouc émissaire dans leur lutte contre la démocratie et les droits de l'homme." Ces deux histoires sont devenues un symbole de la lutte contre les lois anti-LGBTQIA+ et contre les gouvernements qui tentent d’effacer et de censurer les livres pour enfants mettant en scène des familles homoparentales. C’est pourquoi Forbidden Colours a décidé de republier ces deux histoires en Belgique et en version bilingue.

© Juste une famille

Qui est Forbidden Colours ?

Forbidden Colours est une ASBL bruxelloise liée à un fonds géré par la Fondation Roi Baudoin, la principale fondation belge d’utilité publique, dont la mission est de contribuer à une société meilleure. "Avec Forbidden Colours, nous récoltons des fonds pour soutenir des initiatives dont l’objectif est d’aider des membres de la communauté LGBTQIA+ à vivre pleinement leur vie, en liberté, dans la dignité et le respect de la personne partout en Europe. Dernièrement nous avons par exemple proposé de l’aide aux réfugiés Ukrainiens issus de la communauté LGBTQIA+ en leur offrant de l’accueil en Pologne, Hongrie et Roumanie. Nous avons aussi soutenu la PRIDE de Budapest en Hongrie où il existe une loi qui interdit la promotion d’événements LGBTQIA+ dans l’espace public…" nous explique Vincent Reillon, chargé de communication de Forbidden Colours.

© Juste une famille

Des bénéfices reversés à la communauté LGBTQIA+

Si vous souhaitez commander le livre, vous le trouverez sur la boutique en ligne de Forbidden Colours au prix de 15€. En librairie, vous le trouverez à Bruxelles chez Passaporta (Rue Antoine Dansaert 46) ou chez Tulitu (Rue de Flandres 55).

Tous les bénéfices engendrés par la vente de ces deux histoires permettront à Forbidden Colours de continuer à soutenir les organisations LGBTQIA+ en Europe centrale et orientale. "Le but est bien évidemment d’offrir des représentations positives de familles homoparentales dans la littérature jeunesse en publiant ces histoires qui ont été censurées dans certains pays, mais c’est aussi l’occasion de récolter des fonds pour continuer notre engagement et nos actions avec Forbidden Colours".

Inscrivez-vous à la newsletter Vivre Ici!

Chaque semaine, recevez toutes les infos locales, utiles et pratiques et les bons plans de votre région.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous