Regions Liège

"Une baisse du panier moyen, des clients prudents": le marché du jouet ne fait pas exception à la crise

25 nov. 2022 à 09:47Temps de lecture1 min
Par Maxime Dumoulin avec Caroline Adam

C'est une tendance générale, la vie coute plus cher. Et le marché du jouet ne fait pas exception. Une mauvaise nouvelle, vu l'arrivée des fêtes de fin d'année.

Les prix ont bondi ces derniers mois. Alors certains parents et grands-parents continuent d'acheter du neuf, mais beaucoup sont en quête d'alternatives.

Nous nous sommes rendus dans un magasin de jouets en région liégeoise.

Avec l'augmentation des énergies, nos clients sont très prudents

A l'approche des fêtes, beaucoup de parents sont en plein repérage dans les magasins de jouets.
A l'approche des fêtes, beaucoup de parents sont en plein repérage dans les magasins de jouets. © RTBF

A l'approche des fêtes, beaucoup de parents sont en plein repérage, au service de Saint-Nicolas, notamment. Et si les jouets donnent envie dans les rayons, ils souffrent également de l'inflation. Ce qui n'a pas échappé aux clients.

Il faut dire qu'en un an, le prix des jouets a augmenté de 5%, contre 2 à 3% pour une année normale. Une hausse limitée, mais qui n'est pas sans impact sur le comportement du consommateur, vu le contexte global.

"Avec l'augmentation des énergies, nos clients sont très prudents. On constate une baisse du panier moyen" confirme Cédric Halant, directeur marketing des Jouets Broze. "Heureusement pour nous, la fréquentation est en augmentation, c'est-à-dire que nous avons plus de clients, mais tout le monde est plus prudent".

Alors si certains serrent les dents, d'autres trouvent des alternatives. Parmi celles-ci, la seconde main.

Regardez ci-dessus notre reportage

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous