Regions Bruxelles

Une bulle solidaire pour les Bruxellois avec un handicap visuel

L’aide à une personne malvoyante pour l’utilisation d’un appareil lecteur de livre audio

© RTBF

07 juil. 2021 à 07:00Temps de lecture2 min
Par P. M.

Une aide supplémentaire pour les personnes malvoyantes en région bruxelloise. "La Bulle solidaire" est un nouveau projet mis en place par la ligue braille. Il s’agit d’un service d’aide ponctuelle pour faire face aux petits tracas du quotidien qui sont difficiles à traiter pour une personne malvoyante vivant seule. Le service est proposé par la Ligue Braille qui a répondu à un appel à projet du Service PHARE (service d’information, de conseils et d’interventions financières aux personnes handicapées en Région bruxelloise) lancé fin 2020 qui permettait de renforcer le Service d’accompagnement bruxellois.

L’aide s’articule autour de trois axes

"Le soutien proposé couvre trois axes" explique la Ligue Braille. "L’accompagnement dans la gestion du courrier ou la résolution de questions administratives, dans l’utilisation des nouvelles technologies (Internet, GSM, App) et pour continuer à sortir de chez soi".
Aide dans la gestion du courrier ou la résolution de questions administratives, dans l’utilisation des nouvelles technologies et pour continuer à sortir de chez soi.

Une aide supplémentaire

"Des tâches que les accompagnants habituels n’ont pas toujours le temps de réaliser", explique Coralie Decopain de la Ligue Braille. "Lors de nos visites, on a constaté que beaucoup de nos bénéficiaires nous demandaient des petites aides qui n’étaient pas forcément dans nos missions. La lecture d’un courrier par exemple, faire une démarche administrative, un paiement ou passer un coup de téléphone". La Bulle solidaire vient donc en supplément de l’aide dont bénéficient déjà ces personnes. La tâche a été confiée à Fatiha Niya, engagée spécialement par la Ligue Braille pour remplir cette mission. "Dans mon travail, je constate que les personnes ont aussi réellement un besoin de contacts, d’échanges, d’écoute. Parfois, mon travail consiste à avoir une petite discussion avec la personne, à prendre une tasse de café ou à se promener dans un parc".

Des personnes isolées par la crise sanitaire

"La Bulle Solidaire, c’est donc une présence physique, une écoute et une réponse, c’est un lieu où l’on identifie les besoins, c’est la réduction de la fracture numérique", explique la Ligue Braille. Un projet qui s’est imposé suite aux défis posés par la crise sanitaire, "pendant la période de confinement, nos bénéficiaires étaient très isolés, les aides ménagères et familiales étaient beaucoup moins présentes et donc, on a pu répondre à une demande qui était assez urgente" explique Coralie Decopain. Le service se poursuit jusqu’au 31 décembre prochain.

Sur le même sujet

À la prochaine rentrée, l'école communale du Centre d'Andrimont accueillera des élèves atteints d'autisme de "la Courte-Echelle"

Regions Liège

Articles recommandés pour vous