Icône représentant un article audio.

Histoire criminelle

Une cantatrice belge, maîtresse de Félicien Rops, victime d’un crime passionnel qui défraya la chronique

Jean-Louis Lahaye, avec l’aide de Jérôme de Brouwer, historien du Droit à l’ULB, revient sur l’affaire Vandersmissen qui défraya la chronique en 1886 dans le 5e épisode d’Un crime, une histoire, série de la 4e saison d’Histoire criminelle.

De nos jours, la vie privée, voire la vie intime des célébrités est bien souvent étalée au grand jour.

En d’autres temps, la vie privée était parfois déversée aussi sur la place publique, à force de ragots, de rumeurs, de jugements péremptoires, au mépris du respect de la vie privée de ceux qui en faisaient l’objet. C’était déjà une presse violente qui pouvait détruire la vie de certains, voire même les conduire dans les abîmes du crime.

En témoigne cette histoire, qui s’est déroulée dans les années 1880.

Une jeune fille en quête de la vérité sur ses parents

Dans un cimetière non loin de Bruxelles, en 1896, un fiacre vide attend devant la grille. Devant une tombe, une jeune fille à genoux. C’est Madeleine. Elle a 16 ans et c’est la première fois qu’elle se rend sur la tombe de celle qui lui a donné le jour.

Du décès, on ne lui a jamais parlé. A fortiori s’il s’agit d’une fin tragique, Madeleine n’a même pas assisté à l’enterrement. Elle n’avait que 6 ans à cette époque. Depuis 10 ans, elle vit dans un pensionnat.

Petite, elle ne s’est pas posé trop de questions. Au pensionnat, il y a beaucoup de filles comme elle. Mais maintenant qu’elle grandit, les langues se délient. La méchanceté, la cruauté de certaines filles font courir des rumeurs folles à son sujet. Il se murmure que sa mère aurait bien mérité son sort…

Elle s’est donc échappée de son pensionnat pour savoir ce qu’il s’est passé, découvrir qui était cette femme dont elle n’a plus de souvenirs. Mais est-elle vraiment prête à affronter l’indicible vérité ?

► Réécoutez les épisodes d'Un crime, une histoire.

Gravure anonyme du fait divers de 1886 dans la presse.
Gravure anonyme du fait divers de 1886 dans la presse. Henri Soumagne, Chiennes d’enfer, Bruxelles, F. Larcier, Bruxelles, 1943.

Sur le même sujet

Le plan macabre d’un père de famille à Nivelles en 1850

Histoire criminelle

Règlement de comptes en pleine Seconde Guerre mondiale : le meurtre d'un journaliste louviérois

Histoire criminelle

Articles recommandés pour vous