RTBFPasser au contenu
Rechercher

Une certification pour protéger les éléphants en Thaïlande

Une certification pour protéger les éléphants en Thaïlande
07 mars 2020 à 11:10 - mise à jour 07 mars 2020 à 11:10Temps de lecture1 min
Par RTBF

En Thailande, les éléphants font partie du tourisme et beaucoup de voyageurs se laissent tenter par une balade sur dos de pachyderme.

Pourtant, cette pratique est souvent décriée. Alors, faut-il éviter ce genre de promenades ?

Pas si simple. Par respect des animaux, on pourrait se dire que le boycott de cette pratique est la meilleure solution.

Pourtant, les éléphants, dont on estime à environ 50.000 individus en Asie, sont quasiment incontournables en Thaïlande. Environ 4000 d’entre eux sont utilisés dans l’industrie touristique.

Auparavant, ils étaient utilisés pour les travaux forestiers. Mais depuis l’interdiction de cette pratique il y a une trentaine d'années, les éleveurs d’éléphants se sont majoritairement reconvertis dans le tourisme.

Selon un article de Ouest France, la valeur des pachydermes va de 50.000 à 80.000 dollars une fois qu’ils sont dressés. Une somme importante qui motive les propriétaires à en faire des attractions, histoire de les rentabiliser.

Et, selon les autorités thaïlandaises, il ne serait pas possible de réintroduire tous les éléphants en captivité dans leur habitat naturel. Il serait donc essentiel de conserver cette activité touristique.

C’est pour cela que Nicolas Dubrocard, un Français qui travaille actuellement dans le secteur en Thaïlande, a mis en place un label pour identifier les camps d’éléphants qui respectent l’animal. Du soin aux conditions de vie, de nombreux critères sont mis en place pour mettre en place une sorte de certification qui permet aux touristes de savoir si les éléphants qui leur sont présentés ne sont pas maltraités.

Articles recommandés pour vous