Journal du classique

Une chorale de quarante chanteurs fait résonner les murs de la Tate Modern à Londres

18 sept. 2020 à 15:08Temps de lecture1 min
Par Céline Dekock

La chorale britannique Ora Singers, fondée et dirigée par Suzi Digby, s’est produite dans le grand hall de Tate Modern, à l’architecture aussi majestueuse de l’œuvre qu’elle a interprétée, Spem in alium, un motet à quarante voix indépendantes composée par Thomas Tallis en 1570.

Considérée comme l’une des œuvres vocales les plus emblématiques du répertoire, Spem in alium de Thomas Talis fête cette année ses 450 ans de composition. Véritable chef-d’œuvre contrapuntique, l’œuvre de Talis demande d’être interprétée dans une salle à l’architecture acoustique bien particulière. Souvent chantée dans des basiliques ou des cathédrales, elle est ici interprétée dans la Tate Modern, située sur la rive droite de la Tamise de Londres, ce musée d’art moderne qui a conservé l’architecture de l’ancienne centrale électrique désaffectée dans laquelle il s’est installé en 2000.

Le concert des Ora Singers était initialement prévu pour le 20 mai, mais comme beaucoup d’événements de cette année 2020, il a dû être reporté à cause de la pandémie de coronavirus. Le concert a finalement eu lieu ce mercredi 16 septembre dernier et a été retransmis en direct sur internet.

Nous vous laissons profiter du spectacle.

Loading...

Sur le même sujet

La maison Dior a travaillé avec la compositrice Lucia Ronchetti pour son dernier défilé

Journal du classique

Audition : le Chœur national des jeunes de Belgique recrute des chanteuses et chanteurs

Journal du classique

Articles recommandés pour vous