Une cinquantaine de travailleurs ont bloqué l'accès à la centrale nucléaire de Tihange

© Belga

Une cinquantaine de travailleurs ont bloqué l'accès au site de la centrale nucléaire de Tihange, dès 6h jeudi matin, dans un mouvement de protestation contre l'éventuelle sortie du nucléaire à l'horizon 2025. "Les travailleurs craignent de perdre leur emploi", indique Julien Leruth de la FGTB-Gazelco.

Le mouvement de grogne est organisé en front commun par Gazelco et la CNE. Les syndicats ne permettent l'accès au site qu'aux travailleurs de la sûreté et de la sécurité de la centrale, précise Julien Leruth.

Alors que le gouvernement fédéral doit décider dans les prochains jours de la fermeture partielle ou totale des sept réacteurs nucléaires qui alimentent en partie la Belgique en électricité, "la question de l'emploi des milliers de travailleurs du secteur est rarement évoquée", dénonce Julien Leruth. 

Le mouvement de grogne a pris de l'ampleur au cours de la journée. Un cortège d'environ 250 membres du personnel s'est rendu vers le centre de Huy peu après 09h00. Il s'est ensuite dirigé vers le siège de la section locale du parti Ecolo avant un passage sur la Grand-Place.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous