RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du classique

Une dizaine de concerts de musique de chambre pour la 65e édition du Festival de Stavelot

Le Festival de Stavelot accueillera une dizaine de concerts de musique de chambre pour sa 65e édition, qui se déroulera du 30 juillet au 14 août prochain dans le cadre intimiste de l’abbaye de Stavelot.

Cet événement, faisant partie des Festivals de Wallonie, propose des concerts tant en matinée qu’en soirée et qui peuvent se combiner avec une visite des hauts lieux du tourisme ardennais. Depuis 65 ans, le festival permet aussi de découvrir l’ancienne abbaye bénédictine, lieu emblématique de la région, et un genre particulier, la musique de chambre, "qui semblent faits l’un pour l’autre", soulignent les organisateurs. "Par le volume et son acoustique, le réfectoire des moines se prête en effet idéalement à l’écoute du répertoire chambriste".

Pour élaborer l’affiche de l’édition 2022, son programmateur Jérôme Lejeune a suivi deux fils conducteurs, précisent-ils encore. "Le premier est la thématique commune des Festivals de Wallonie, qui s’arrête cette année sur la folie dans toutes ses manifestations musicales. À Stavelot, nous avons choisi de mettre à l’honneur deux compositeurs romantiques allemands qui ont fini par perdre la raison : Robert Schumann et Hugo Wolf. Le deuxième axe de la programmation est la célébration du bicentenaire de la naissance de César Franck".

En concert d’ouverture, vous retrouverez la jeune et talentueuse violoniste Sylvia Huang, qui vient d’être nommée concertmeister de l’Orchestre Symphonique de la Monnaie, et le pianiste Boris Kusnezow qui rendront notamment un hommage à César Franck.

Un des moments forts du festival sera l’interprétation intégrale par le Quatuor Hermès, les 2 et 3 août, des trois quatuors de Schumann. Écrits en quelques semaines seulement, ces trois chefs-d’œuvre, que le compositeur a réunis sous le même numéro d’opus 41, sont rarement joués ensemble. Schumann sera encore à l’affiche, aux côtés de Mozart et de Brahms, les 9 et 10 août, lors du concert donné par les "fidèles amis" du festival à savoir le pianiste Jean-Claude Vanden Eynden et le violoniste Tobias Feldmann, accompagnés de l’altiste Muriel Razavi.

Quant à Hugo Wolf, il figure à l’affiche de deux soirées au réfectoire des moines, en compagnie de Franz Schubert. Le 5 août, le baryton allemand Samuel Hasselhorn et le pianiste Joseph Middleton interpréteront une sélection de Lieder. Le 11 août, le Quatuor Zemlinsky interprétera le seul quatuor à cordes de Wolf, suivi du très populaire Quintette à cordes de Schubert.

Sur le même sujet

Le Festival de Stavelot, plus de trois siècles de musique de chambre à savourer dans l’écrin historique de l’abbaye

Journal du classique

Articles recommandés pour vous