RTBFPasser au contenu
Rechercher

Une enquête ouverte pour coups et blessures et port d'arme prohibée sur le photographe ayant utilisé une bombe lacrymogène

Une enquête ouverte pour coups et blessures et port d’arme prohibée sur le photographe ayant utilisé une bombe lacrymogène
25 sept. 2020 à 10:12 - mise à jour 25 sept. 2020 à 10:12Temps de lecture1 min
Par Tom Denis

Une enquête a été ouverte sur le photographe qui se trouvait aux côtés du Commissaire Vandersmissen de la zone Bruxelles Capitale Ixelles.
Sur une vidéo tournée à la fin d’une manifestation, le 13 septembre dernier, on y voit un homme, aux apparences de photoreporter, utiliser du gaz lacrymogène sur un manifestant. D’après nos confrères du Soir qui ont enquêté sur cette fin de manif tendue, cet homme réalise depuis plusieurs années des reportages aux côtés de policiers de la zone.

On lui reproche les faits de coups et blessures volontaires et de port d’arme prohibée. "Le spray au poivre est une arme interdite à la vente en Belgique. À partir du moment où la personne ne dispose pas de la force légitime pour utiliser cette arme – comme un policier, par exemple – à ce moment-là, la personne se rend coupable de cette infraction de port d’arme prohibée", précise Denis Goeman, le porte-parole du parquet de Bruxelles.
Toujours selon le parquet de Bruxelles, l’auteur présumé devrait être auditionné par la police dans les plus brefs délais.

Pourquoi possédait-il cette bombe au poivre ? Les devoirs d’enquête sont en cours

Le commissaire Vandersmissen a quant à lui été temporairement écarté. "D’après les éléments en notre possession, il apparaît qu’un non-policier a utilisé un gaz lacrymogène à la fin de la manifestation du dimanche 13 septembre, ce qui est inacceptable et complètement illégal", a communiqué le cabinet du bourgmestre, Philippe Close. Selon celui-ci, après avoir vu les images, une enquête administrative a été demandée directement au chef de Corps. Dans l’attente des résultats de l’enquête, il a été décidé l’écartement du commissaire Vandersmissen.

Sujet de notre JT 13h du 25 septembre :

Le commissaire Vandersmissen écarté de ses fonctions

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous