Actualités locales

Une envie pressante dans les rues de la capitale, où en est le plan toilettes de Bruxelles ?

© Tous droits réservés

02 nov. 2022 à 17:47Temps de lecture2 min
Par Tom Denis

Il y a un peu plus d'un an, la ville de Bruxelles lançait son plan toilettes. L’objectif est simple : permettre aux gens de passage dans le centre-ville de Bruxelles de pouvoir se soulager sans difficulté. Des urinoirs publics ont été installés et un réseau de toilettes accessibles gratuitement dans les établissements Horeca s’est constitué. On les appelle : les toilettes accueillantes.

Exemple sur la place du Jeu de Balle

Avec son marché aux puces quotidien, la Place du Jeu de Balle est un haut lieu de passage bruxellois. Mais ici, l’envie pressante devient vite embarrassante puisqu’il n’y a pas de toilettes publiques. Alors le long de la place, quatre établissements ouvrent les portes de leurs cabinets à tous les pressés, gratuitement. C’est le cas du bar le Paon d’Or. "Deux ou trois personnes viennent chaque jour utiliser nos toilettes ainsi que certains vendeurs d’antiquités présents tous les jours sur la place. Ça leur fait un point d’eau, on leur propose aussi des verres d’eau", explique Florian derrière la caisse.

La ville de Bruxelles, pour aider dans le coût des charges et de nettoyage octroie un subside de 1000 euros par an aux participants. Une aide bienvenue pour Bessim le gérant du bar d’à côté, le Volle Brol : "ça nous récompense un peu pour l’eau et le papier. On rentre un peu dans nos frais même si ce n’est pas tout à fait suffisant", confie-t-il. Au total, en un an, une cinquantaine de restaurants, cafés ou bars ont rejoint le réseau. "Quatre établissements se sont retirés parce qu’ils avaient trop de monde et que ça devenait difficile à gérer. Mais sinon dans l’ensemble, cela se passe plutôt bien", précise Zoubida Jellab, l’échevine de la propreté publique à Bruxelles.

Plan provisoire ?

Ce plan toilette est supposé être provisoire. La ville de Bruxelles investit en effet dans la création de toilettes publiques, mais les procédures pour les permis urbanistiques, les travaux et leurs coûts sont contraignants. Il faut environ compter sur un prix de soixante mille euros pour installer l’une de ces toilettes dans l’espace public. Il s’ajoute à ce montant, trente à quarante mille euros chaque année pour l’entretien. Toutefois, deux toilettes publiques seront inaugurées en ce mois de novembre dans le centre de Bruxelles.

En attendant, la liste des bars et restaurants aux toilettes accueillantes peut être consultée via ce lien.

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région. Attention, pour recevoir cette newsletter personnalisée, veillez bien à renseigner votre code postal dans votre profil.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous