Vuelta - Cyclisme

Une étape pour les sprinters ? Le profil de la 13e étape décrypté

02 sept. 2022 à 05:00Temps de lecture1 min
Par Pierre Lambert

Ce vendredi le peloton pourra un peu se reposer des efforts de jeudi avec une étape promise au puncheur et sprinters. Une étape longue de 164,4km et qui relie Ronda à Montilla. De quoi permettre à Remco Evenepoel de se reposer un peu ?

Après avoir fait la part belle aux coureurs qui se disputent le classement général, la 13e étape pourra enfin sourire aux sprinters ? Si le profil est légèrement vallonné, il devrait permettre aux hommes les plus rapides sur les derniers mètres d’arriver vers Montilla. Mais il faudra se méfier du final. Dans les trois derniers kilomètres, le peloton devra enchaîner une petite côte d’un kilomètre à 5% de moyenne avant une dernière montée de 600 mètres à près de 7%. Attention donc à ne pas se faire piéger.

L’avis de Gérad Bulens sur l’étape du jour

"On aura de nouveau des attaquants avec les équipes espagnoles du Pro Tour car c’est important de montrer le maillot et sans doute quelques baroudeurs comme Thomas De Gendt qui ont des ambitions de montrer le maillot mais aussi d’aller chercher des points parce qu’il y a la bagarre pour les points. C’est un genre d’étape qui est plus simple à contrôler et on peut trouver aussi de l’aide dans les équipes des sprinters qui ne seraient pas représentés à l’avant comme Alpecin avec Tim Merlier qui pourrait aider au contrôle de la course pour amener au sprint. Trek Segafredo sera aussi avec là Pedersen."

Place à la 13e étape de la Vuelta, une étape qui pourrait sourire à un sprinter ou un puncheur.
Place à la 13e étape de la Vuelta, une étape qui pourrait sourire à un sprinter ou un puncheur. © Tous droits réservés

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous