RTBFPasser au contenu

Psychologie

Une étude montre les bienfaits du tai-chi sur le moral des personnes cardiaques

Une étude montre les bienfaits du tai-chi sur le moral des personnes cardiaques.
10 juin 2020 à 14:002 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Des chercheurs américains ont montré que les personnes souffrant de maladies cardiaques et d’hypertension pouvaient abaisser leurs symptômes de dépression grâce à des séances de tai-chi.

Une équipe de l’université de l’Arizona a analysé les résultats de 15 essais cliniques comprenant 1853 sujets qui visaient à connaître les effets du tai-chi sur le bien-être psychologique des adultes ayant eu des maladies coronaires, une insuffisance cardiaque, de l’hypertension ou un accident vasculaire cérébral (AVC). Leurs résultats ont été publiés ce 9 juin dans l’European Journal of Cardiovascular Nursing, une revue de l’European Society of Cardiology (ESC).

Les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires vivent avec cette maladie pour le restant de leurs jours. De nombreuses personnes souffrent de détresse psychologique, comprenant dépression, anxiété et stress.

Les chercheurs soulignent que la dépression affecte environ 20% des patients atteints de maladies cardiaques coronaires, 20% des insuffisants cardiaques, 27% des hypertendus et 35% des personnes ayant survécu à un AVC.

Une meilleure qualité de vie mentale et physique grâce au tai-chi

Les résultats de l’étude ont montré que la pratique du tai-chi était liée à un abaissement des symptômes de détresse et de dépression et à une amélioration de l’humeur et de la qualité de vie (mentale et physique).

"Si vous avez subi un AVC ou une crise cardiaque, ou si vous souffrez d’une autre maladie cardiaque, je recommande vivement d’ajouter le tai-chi à votre rééducation", a expliqué le Dr. Ruth Taylor-Piliae.

"Il entraîne des bienfaits physiques comme une amélioration de l’équilibre et il est aussi bénéfique à la santé mentale."

Les chercheurs ont noté ne pas avoir trouvé de lien statistique significatif entre cette pratique et l’abaissement de l’anxiété, mais ils ont précisé que le nombre de patients anxieux était inférieur à ceux atteints de dépression.

De plus, le tai-chi ne semblait pas avoir d’impact significatif sur la qualité de vie des personnes ayant subi un AVC. L’auteur de l’étude, la Dr. Ruth Taylor-Piliae a expliqué cela par le fait "qu’il y avait très peu d’études menées sur le bien-être ou les variations de qualité de vie dans ce groupe. De nombreuses recherches sur le tai-chi ont été menées auprès des survivants d’AVC mais la plupart d’entre elles s’intéressaient aux fonctions physiques telles que l’équilibre et la démarche".

Une pratique accessible à tous

Le tai-chi allie des enchaînements de mouvements à de la relaxation et des techniques de respiration. Il est considéré comme un sport alliant le physique et le mental car il requiert une certaine concentration sur la posture, la relaxation et la respiration.

"Le tai-chi est bien adapté aux personnes de n’importe quel âge […] et peut être adapté en toute sécurité à n’importe qui", a ajouté l’auteur de l’étude. "Les personnes tolérant peu l’exercice ou souffrant de troubles respiratoires peuvent le pratiquer sur une chaise."

Des recherches précédentes avaient déjà montré les bienfaits de cette pratique d’origine chinoise sur les symptômes de fibromyalgie, pour abaisser les insomnies, la dépression et suite à un cancer du sein. Il permet par ailleurs d’améliorer les fonctions cognitives des seniors.

Sur le même sujet

12 janv. 2021 à 11:00
3 min
10 août 2020 à 12:00
1 min

Articles recommandés pour vous