Monde

Une évacuation de Marioupol prévue ce vendredi matin : 170.000 civils toujours bloqués

© AFP or licensors

01 avr. 2022 à 05:35Temps de lecture1 min
Par A.D. avec Alice Debatis

Le gouvernement s'efforce toujours d'organiser des évacuations depuis Marioupol, port stratégique du sud-est de l'Ukraine. 170 000 personnes y sont bloquées sous les bombardements quasi permanent.

Les ministère de la Défense russe a assuré hier soir que les forces armées allaient ouvrir un couloir humanitaire ce vendredi à 9H alors que Moscou avait annoncé un cessez-le-feu local.  Le gouvernement ukrainien avait envoyé 45 bus vers Marioupol pour venir chercher des civils. Et jeudi soir, la vice-première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk a expliqué que les bus envoyé par Kiev sont arrivés à Berdiansk à 80 kilomètres de Marioupol. Mais, ils n'ont pas pu aller plus loin. Les russes ne les auraient pas laissé entrer dans la ville.

Cessez-le-feu pas respecté

Selon plusieurs agences de presse, le cessez-le-feu local à Marioupol n'était pas respecté. Jeudi, le Comité international de la Croix-Rouge s'est dit prêt à diriger cette opération. Mais, il annonçait déjà que rien ne serait lancé avant vendredi, le temps que toutes les parties s'accordent sur les détails, comme par exemple l'itinéraire.

Julien Larisson est responsable de l'opération Comité international de la Croix Rouge. Il explique: " Nous avons l'accord au plus haut niveau. Maintenant, nous voulons obtenir l'accord en bas, au niveau du terrain. Nous devons nous assurer que l'ordre se répercute le long de la chaîne de commandement. Et que ce n'est pas juste une autorisation générale. Nous avons besoin des détails: par quelle route passer, quel point de contrôle."

Des conditions qui doivent impérativement être réunies avant de mener cette opération vitale pour des dizaines de milliers de personnes. Pour le moment, on ne sait toujours pas si elles sont réunies.

Sur le même sujet...

JT du 31/03/2022

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : le CICR prêt à diriger les opérations d'évacuation à Marioupol vendredi

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: Kiev envoie 45 bus pour évacuer des civils à Marioupol, où Moscou a annoncé une trêve

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous