RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Une "extension" de la décharge d’Hallembaye se prépare

Dix millions pour utiliser à plein la capacité du centre d’enfouissement technique
31 mai 2021 à 09:49Temps de lecture1 min
Par Michel Gretry

A la fin du siècle dernier, l’extension du centre d’enfouissement technique avait suscité une énorme mobilisation citoyenne. Cette fois, il faut chercher dans les plans stratégiques et les rapports annuels de l’intercommunale Intradel pour trouver la trace du projet, sans qu’il provoque de réaction locale. Il faut dire que la nature des détritus qui finissent en décharge a beaucoup évolué depuis lors.

Le site, une ancienne carrière, est autorisé pour accueillir quatre millions et demi de m³, mais il n’est exploité qu’aux trois quarts de sa capacité. Or, c’est l’un des derniers endroits de la région wallonne qui puisse encore accueillir les résidus ultimes, qui ne peuvent vraiment être ni recyclés ni valorisés. C’est la société Uvélia qui le gère, et qui va consacrer dix millions à équiper la dernière zone. Il va falloir creuser le "fond de forme", selon le jargon des techniciens, puis répandre une couche d’argile, puis une membrane, puis des graviers, sans oublier les tuyauteries qui récupèrent les gaz et les lixiviats, les liquides qui peuvent résulter de la décomposition et des écoulements d’eaux de pluies. Seuls des matériaux inertes vont être déversés dans cette partie d’Hallembaye.

Un investissement important, donc, sans répercussion, apparemment, sur le coût global du traitement des déchets à charge des citoyens.

Articles recommandés pour vous