Tipik - Pop Culture

Une fausse suite à La Cité de la peur par Les Nuls enthousiasme les internautes

© Tous droits réservés

25 nov. 2022 à 10:59Temps de lecture2 min
Par Geoffroy Klompkes

Alain Chabat anime en ce moment un Late Show sur une chaîne française et recevait notamment Charlotte Gainsbourg. A un moment, elle dit avoir envie de refaire une comédie (sa première après Prête-moi ta main avec Chabat) "Très populaire" s’exclame Dominique Farrugia, qui en serait le producteur, depuis le public et qu’on va faire monter sur scène (atteint de la sclérose en plaques, l’ex-Nul au côté de Chabat est en chaise roulante).

Il annonce à un Alain Chabat médusé ("Vous vous foutez de ma gueule ? ! On n’a dit qu’on ne ferait jamais la suite de ce film") que c’est une suite à leur film La Cité de la peur.

Charlotte Gainsbourg y jouerait la fille du commissaire Bialès (le rôle tenu par Gérard Darmon). Farrugia dit avoir un pitch et un projet d’affiche.

L’Assisté de la peur

Loading...

Le pitch : "Pour les 30 ans de Red is Dead, Odile Deray va le présenter au festival Moutarde et Cinéma à Dijon. Pour l’occasion elle est allée rechercher Simon Jérémi, l’acteur du film aujourd’hui obligé de se déplacer en fauteuil. Pour le pousser, Odile lui a adjoint Serge Karamazov, l’ancien garde du corps. Dépassée par les réseaux sociaux et les nouveaux modes de communication, Odile compte sur la projection du film pour relancer sa carrière d’attachée de presse en berne."

Simon Jérémi, le personnage de Farrugia, deviendrait le héros du film qui aurait pour titre L’Assisté de la peur. "J’ai beaucoup aimé le scénario, dit Charlotte Gainsbourg. J’ai trouvé ça très intéressant, très inventif. J’ai beaucoup aimé que Simon Jérémi, quand il est content, il vomit plus mais il chie." "C’est un premier jet", précise Farrugia.

"De toute façon, intervient Chabat, je sais que Chantal (Lauby, l’interprète d’Odile Deray et ex-Nul également) a dit qu’elle ne ferait jamais la suite…" mais Farrugia l’interrompt pour dire qu’il a un message d’elle qui dit "Wow, j’adore ce titre, j’adore tout. J’ai commencé à me mettre un petit peu à l’écriture, j’attends qu’on se retrouve tous les 3 pour faire le film de l’année, quoi."

Chabat conclut en disant qu’il veut bien le lire quand il sera écrit et qu’il donne un non de principe.

C’est évidemment une gigantesque blague montée pour l’occasion, répondant ainsi à la demande récurrente des fans depuis 3O ans et qui n’ont pas manqué de montrer leur enthousiasme pour ce pitch et ce (faux) projet.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous